Week-end autour du chocolat à Bayonne

La ville fête la célèbre fève en un parcours gourmand…

chocolat bayonne 2Nul ne l’ignore, Bayonne est la capitale française du chocolat. Non pas que les rives de la Nive regorgent de cacaoyers, mais bien pour avoir été la première à voir s’installer sur son sol les ateliers de cacao, dès le 17e siècle.

C’est en 1670 que le mot « chocolat » apparaît pour la première fois dans les archives de la cité. Naturellement, cela se fête, lors des Journées du chocolat, qui se dérouleront cette année le vendredi 15 et le samedi 16 mai.

Une occasion unique de remonter le temps, en évoquant les « routes du chocolat » avec le samedi la venue du Belem, chargé de fèves de cacao, qui seront symboliquement transportées sur un couralin (le petit bateau traditionnel de l’Adour, à fond plat), qui rejoindra le quartier Saint-Esprit, puis le quai Galuperie, tout près du Musée basque.

 


chocolat bayonneEn fait, c’est toute la ville qui célèbrera la célèbre fève en un parcours gourmand. Ainsi six célèbres artisans chocolatiers (Atelier du chocolat, Cazenave, Chocolat Pascal Daranatz, Pariès et Thierry Bamas (MOF)) accueilleront le public dans les rues bayonnaises pour ne dégustation gratuite. Oui, gratuite !

Tandis que 27 restaurateurs proposeront à leurs clients un dessert fait maison. En chocolat, faut-il le préciser ? Quant aux commerçants qui n’ont rien à voir avec les métiers de bouche, ils se mettront à l’unisson en offrant des chocolats lors des achats.

 


chocolat4Ceux qui veulent en savoir plus sur ce petit délice auront à cœur de se rendre au parvis du Didam (quai de Lesseps) pour y découvrir l’expo « Le chocolat, une histoire bayonnaise », au Musée basque pour y admirer divers objets utilisés pour sa fabrication, au Théâtre de Bayonne pour écouter le critique gastronomique Périco Légasse, à la Librairie de la Rue en Pente pour se procurer le livre de Frédéric Aribit « Trois langues dans ma bouche ».

Tandis que les Baltazards envahiront le quartier des Halles, avec banda et chocolat chaud offert aux enfants.

 


chocolat3Une autre « Fête de Bayonne », plus calme et carrément gourmande, que grands et petits ne sauraient manquer, tandis qu’ils entonneront tous en chœur le fameux refrain de la philosophe belge Annie Cordy : « Chaud cacao, cho cho chaud, chocolat » !

Informations et programme sur le site Internet de Bayonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *