VILLES – Vers le retour des voitures au centre ?

Depuis les dernières élections municipales, plusieurs communes ont décidé de changer leur fusil d’épaule, afin de redonner vie aux commerces qui ont souffert des restrictions de circulation…


02 JEUNE VOITURELa présence des voitures en ville fait plus que jamais débat, et pas seulement à Paris avec la fermeture des voies sur berges qui provoquent de très gros embouteillages.  Des villes comme Saint-Etienne, Tourcoing, Thionville, Béthune, Angers, Carcassonne… ont décidé de rouvrir en partie leurs centres aux voitures.

Ainsi, côté stéphanois (172.000 habitants), plusieurs mesures importantes ont été prises pour relancer le centre-ville qui avait beaucoup perdu avec le développement de la piétonisation. La Municipalité a commencé par permettre aux automobilistes de revenir au cœur de la ville en proposant des  « transversales » donnant accès directement aux parkings.


radar-pietonParallèlement, le stationnement a été rendu gratuit pour une demi-heure au niveau des horodateurs et pour une heure dans les parkings souterrains ; et la Municipalité a procédé à des baisses de tarif pour les transports en commun, histoire de continuer à inciter les habitants à prendre le bus.

Plusieurs expériences semblent avoir fait revenir des consommateurs en ville, alors qu’ils s’étaient orientés vers les sites commerciaux périphériques bien plus accessibles et sans stationnement payant.

Tout le monde ou presque reste convaincu que le transport multimodal représente l’avenir, en permettant une meilleure cohabitation entre les voitures, les deux-roues, les transports collectifs et la marche à pied. Mais pour certains, la lutte contre la circulation des voitures en ville est allée beaucoup trop loin, au détriment de la vitalité des hypercentres.


bayonne2Il faut se rappeler que c’est avec la loi sur l’air qu’a débuté la chasse aux automobilistes des villes, faisant fi des conséquences des restrictions de circulation qui entraînent une augmentation des embouteillages, et donc de la pollution. Trop souvent, la philosophie a été de créer des « obstacles » en ville pour décourager les automobilistes.

Les différentes expériences menées dans des villes moyennes vont être suivies de près, tellement les hypercentres et leurs commerces ont besoin de retrouver un nouveau souffle. Nul doute que ce sera l’un des sujets d’importance qui sera débattu avant les prochaines élections municipales de 2020.

One thought on “VILLES – Vers le retour des voitures au centre ?

  1. Pourquoi interdire tout les véhicules thermiques des centres villes qui meurent petit à petit, ces centres qui sont sources de lien social et d’emplois, alors que l’automobile est soumise en permanence à de nouvelles normes anti-pollution ??? raison ou folie ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *