Une très grosse connexion chinoise

Le constructeur SAIC s’allie avec le géant de l’Internet, Alibaba

ALIBABA 2Les deux puissants groupes de l’Empire du Milieu ont décidé d’investir ensemble pour développer un véhicule de loisir connecté qui sera commercialisé à partir du mois de septembre.

Le Roewe RX5 sera le premier modèle d’une future gamme de modèles intégrant des services de connectivité. Pour SAIC, les véhicules connectés sont « une tendance incontournable » de l’industrie automobile actuelle.


 

ALIBABACe modèle sera équipé du système d’exploitation Yun, fourni par Alibaba, une alternative aux systèmes Android Auto (Google) et CarPlay (Apple).

L’Amazon chinois multiplie les initiatives montrant une ambition phénoménale. Alibaba, qui a lancé une division automobile, a passé des accords avec BMW et Jaguar-Land Rover pour développer le commerce en ligne. La société chinoise a également signé des partenariats avec une cinquantaine de marques automobiles, 10.000 concessionnaires et 60 millions de propriétaires de véhicules autour de l’un de ses sites Internet, Tmail.com


SAICEn 2014, Alibaba a fait l’acquisition de AutoNavi, une entreprise de cartographie et de géolocalisation chinoise. Enfin Alibaba et Shanghai GM Motors vont coopérer dans le financement automobile, les mégadonnées en marketing et le service après-vente.


Alibaba est cotée à la bourse de New York depuis le 19 septembre 2014, après l’introduction la plus importante au monde pour un montant de 25 milliards de dollars. Et le groupe chinois poursuit une progression incroyable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *