Un tramway aérien à Toulouse ?

Un mode de transport innovant pour désengorger l’agglomération…

SKYTRAN 5Plusieurs villes françaises étudient sérieusement un nouveau système de transport par nacelles sur un rail aérien.

Le SkyTran, développé par une filiale de la Nasa, a déjà été choisi par plusieurs villes dans le monde dont Tel Aviv qui a commencé les travaux.

 


SKYTRANUn réalité, il s’agit d’un téléphérique révolutionnaire, puisqu’il est composé de petites cabines  (2 ou 4 personnes) pouvant circuler à 100 km/h, suspendues à un rail à plusieurs mètres de hauteur. Ces capsules ultra modernes ont un fonctionnement extrêmement personnalisable.

Elles s’arrêtent à la demande des passagers qui peuvent choisir leur destination sur la console de bord.

 

 


SKYTRAN 6Grâce à des garages intermédiaires et à des rails de déviation, le voyageur effectue ainsi un trajet direct jusqu’à la station choisie. Il peut aussi commander une nacelle via Internet.

L’avantage vient aussi du coût (7 millions d’euros le kilomètre) qui est très inférieur à celui d’un tramway (20 à 30 millions d’euros) ou d’un bus en site propre (10 millions d’euros du kilomètre). Il a, en outre, l’avantage d’utiliser très peu d’énergie, à partir du réseau électrique ou de panneaux solaires.

 


SKYTRAN 4Jean-Pierre Plancade, ancien candidat à la mairie de Toulouse, demande l’étude de ce système pour désengorger la rocade (530.000 voitures par jour) et le centre-ville.

Il pourrait apporter un complément intéressant aux deux lignes de métro (100 millions de passagers par an)et aux autre modes de transport en commun.

 


 


 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *