Un Open de tennis au sommet à Biarritz

Le tournoi signé Engie réunira des joueuses du Top 100 mondial et pensera à Patrice Dominguez…

DOMINGUEZDu 6 au 13 septembre, sur la terre battue d’Aguiléra, la 13e édition de l’Engie Open (ex GDF Suez) réunira à nouveau un plateau remarquable avec 4 joueuses du Top 100, mais aussi de nombreux jeunes talents.

C’est le 4e plus important tournoi de tennis féminin en France, développé sous la houlette du très regretté Patrice Dominguez (décédé le 12 avril dernier). C’est Nathalie Dechy, ancienne N°11 mondiale, qui a pris le relais.

 


ENGIE OPEN JOUEUSELa Ligue Côte Basque Landes et la Fédération ont confié l’organisation de cette compétition à l’agence de marketing sportif Quarterback qui pilote déjà les Internationaux de Strasbourg, entre autres.

Nathalie Dechy, épaulée par Maïlyne Andrieux, aura la lourde tâche de succéder à Patrice Dominguez qui dirigeait le tournoi ITF 100 000 $ de Biarritz depuis 2010.

Depuis sa création, le tournoi offre un spectacle de premier plan et s’est installé comme un rendez-vous incontournable du tennis féminin international.

 


 

ENGIE OPEN AFFICHELes 24 premières joueuses inscrites
Dulgheru (Roumanie, 52e), Pereira (Brésil, 53e), Flipkens (Belgique, 87e), Kanepi (Estonie, 90e), Dominguez Lino (Espagne, 102e), Koukalova (République Tchèque, 107e), Hogenkamp (Pays-Bas, 120e), Siegemund (Allemagne, 125e), Soler-Espinosa (Espagne, 126e), Panova (Russie, 130e), Kasatkina (Russie, 131e), Dodin (France, 133e), Parmentier (France, 134e), Oprandi (Suisse, 139e), Zanevska (Ukraine, 140e), Sevastova (Lettonie, 144e), Peterson (Suède, 147e), Cetkovska (République tchèque, 151e), Kucova (Slovaquie, 158e), Vogt (Liechtenstein, 161e), Razzano (France, 169e), Bonaventure (Belgique, 172e), Melnikova (Russie, 174e), Beygelzimer (Ukraine, 176e).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *