Un aller simple vers la planète rouge

L’Aquitain Jérémy Saget espère participer à l’aventure baptisée « Mars One »…

SAGETIl s’appelle Jérémy Saget, et vous n’avez sans doute jamais entendu parler de lui. Avec un peu de chance, cela ne sera plus le cas dans les années à venir, puisque ce médecin bordelais de 37 ans a été le seul Français sélectionné, parmi 202.586 postulants, pour faire partie d’une expédition vers Mars, prévue pour 2024. Petite précision : il s’agit d’un voyage sans retour.

 


MARS ONE*De 202.586, originaires de 140 pays, ils sont passés à 100 (moitié hommes, moitié femmes, de 19 à 60 ans) dont Jérémy Saget, qui connaît son affaire puisqu’il est accessoirement physicien en aérospatiale et médecin de vol parabolique à l’équipe médicale de Novespace, la filiale du CNES située à Mérignac.

En fait, ils seront en théorie seulement 24 à quitter notre terre dans dix-neuf ans, afin d’établir une colonie sur la planète dite rouge. Petit inconvénient, il s’agit donc d’un voyage sans retour, adieu donc foyer, chien, copains et tournées d’apéro au bistrot de la Gare.

 


MARS ONE 2C’est le cas de Jérémy, père de famille qui a parfaitement conscience des enjeux. D’autant que les risques sanitaires sont indéniables, voire rédhibitoires : les martionautes seront exposés à des radiations d’environ 1.000 milliSievert, ce qui fait écrire au Massachussetts Institute of Technology, le fameux MIT, que les colons devraient décéder au bout de 68 jours. Et malgré cela, ils ont été 202.586 à s’inscrire. Va comprendre, Charles !

D’ailleurs, on ne s’étonnera guère que ce projet totalement fou a été lancé par le Hollandais Paul Römer, l’un des créateurs du programme télé « Big Brother ». Quand la science et le voyeurisme se rencontrent. Enfin, en attendant, profite, Jérémy !

 

 


 


http://content.jwplatform.com/previews/eICgKU5m-rzXxQW07

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *