Uber veut décoller avec ses taxis volants

Des prototypes électriques mi-drones mi-hélicoptères aux lignes futuristes ont été présentés…


Celui qui est devenu le géant mondial des voitures avec chauffeur, travaille sur des solutions pour lutter contre les embouteillages dans les grandes métropoles. Avec en test Los Angeles et ses bouchons monstrueux.

C’est la filiale Uber Elevate qui est à la manœuvre pour développer des modèles aériens, avec les premiers vols dès 2020, puis une commercialisation en 2023. Dans un premier temps, les taxis volants auront un pilote. Ils seront ensuite automatisés en fonction de l’évolution de la règlementation.

 


Ces engins électriques de deux à quatre places pourront voler à une vitesse comprise entre 240 et 320 km/h, avec une autonomie proche de 100 km. Ils pourront décoller et atterrir verticalement.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *