Toyota à fond dans l’intelligence artificielle

Le constructeur va investir 1 milliard de dollars dans la création d’un centre de R&D spécialisé aux Etats-Unis…

TOYOTA 5Toyota fait le pari de l’intelligence artificielle et de la robotique, avec la création d’une nouvelle structure, Toyota Research Institute. Elle sera installée dans la Silicon Valley, dans le but annoncé de combler le fossé entre la recherche fondamentale et le développement de produits.

Le constructeur veut ainsi accélérer les innovations dans tous les domaines en utilisant un grand spectre de données (big data). Il s’appuiera sur les nombreux travaux déjà lancés au niveau de la robotique et des automates, dont des humanoïdes.

 


TOYOTA 4Le premier objectif de Toyota est de réduire les risques d’accidents en mettant en place des systèmes d’aide à la conduite ultra perfectionnés. « Ces travaux joueront un rôle majeur dans la réduction du nombre de victimes de la route ; ils pourraient même nous aider à mettre au point un véhicule incapable d’entrer en collision » annonce le constructeur nippon. On devrait voir apparaître des systèmes sophistiqués capables d’identifier des conditions de circulation complexes, de les comprendre et d’y réagir.

Autre perspective : l’accessibilité de la conduite à tous, que ce soit les personnes souffrant d’un handicap ou que ce soit les personnes âgées.

 


TOYOTAÀ mesure que l’on avance en âge, le problème de la mobilité se pose avec d’autant plus d’acuité. Une partie de plus en plus importante de la population est dans l’incapacité de conduire ou de se déplacer librement. Parallèlement, on attend toujours plus des appareils et du personnel d’aide aux personnes à mobilité réduite.

Toyota est convaincu que l’intelligence artificielle recèle un nombre illimité de solutions susceptibles d’améliorer le quotidien. Elle présente un potentiel énorme pour le développement de robots d’assistance aux personnes et de véhicules intelligents capables de sauver des vies.

 


toyota robotLe but est d’optimiser la capacité des véhicules intelligents à reconnaître les objets alentour dans différents contextes, à évaluer avec pertinence les conditions environnantes et à collaborer avec les occupants du véhicule, les autres véhicules et les piétons. Toyota étudiera également les applications de cette technologie à la robotique et aux services d’information interactifs.

En s’appuyant sur l’expertise de l’université de Stanford en vision artificielle, apprentissage automatique, analyse des données à grande échelle et interaction homme-machine, Toyota travaillera sur plusieurs sujets : la reconnaissance des objets par les véhicules, la prédiction du comportement des gens et des choses ainsi que la prise de décisions de conduite sûres et cohérentes dans des cas de figure variés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *