TERROIR – Quatre producteurs landais font un tabac à Paris

Ils font partie des vedettes du Salon de l’Agriculture, en proposant cochonnaille, foie gras, armagnac et légumes bio, sous une enseigne éphémère…


Ils sont quatre, comme les trois Mousquetaires, ou les cinq doigts de la main, mais ceux-là sont des Landes qui, sous l’enseigne de « Chez les Landais », ont pris le parti de se regrouper pour affronter et convaincre le public du Salon de l’Agriculture.

Et surprise, la qualité de leurs produits leur vaut un sacré succès. Histoire d’une association de potes, landais, carrément sympa…


A ma gauche Gilles Pecastaing, qui se définit comme « cochonologue », initiateur de la race Prince Noir de Biscay, issue de la Berkshire, au gras annoncé comme hors pair, qu’il présente comme « la meilleure de France » (on va toutes les goûter les unes après les autres et on lui dira).

Au centre, voici Romain Larrieu, qui lui fait dans le canard, sous forme de foie gras et de magrets (dont certains sont fourrés… de foie gras) à la ferme de Brougnon, en pleine Chalosse, à Caupenne.


Le troisième larron se nomme Cyril Laudet et fait dans l’armagnac, au château Laballe, à Parlebosq. Il est également installé à Capbreton, dans son « Annexe ».

Et notre dernier n’est autre que la fratrie Larrère, José, Philippe et Patrick, à la tête de 1.300 hectares de cultures biologiques et durables, réparties sur 9 fermes, du côté de Liposthey.


L’an dernier à même époque, ils se retrouvent nuitamment autour d’un verre et aboutissent à la même conclusion : et s’ils se mettaient ensemble pour proposer le meilleur de leur production, à l’occasion de la plus belle vitrine d’Europe, le Salon de l’Agriculture ? Ainsi est né « Chez les Landais », que vous trouverez sans trop de peine dans le hall 3 (allée H, stand 146), là où il y a une terrasse.

Et si votre GPS perso tombe en rade, fiez-vous à votre odorat et laissez-vous guider par les effluves des mets concoctés, avec les produits des copains, par le chef Florent Carle (celui de « Chez Flo », à Parentis) ; une manière unique et délicieuse de goûter ce qui vient de chez… les Landais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *