SORTIE – Lurrama, c’est LA Ferme Pays basque

Pendant 3 jours, cet évènement célèbre l’Auvergne, le bon, le local et le sain avec comme parrain Périco Légasse…


lurrama3Le Salon Lurrama n’est pas la ferme basque. Il se veut LA Ferme Pays basque. Nuance ! Et qui veut s’en convaincre se rendra avec plaisir et intérêt à la Halle d’Iraty, les 4, 5 et 6 novembre pour cette onzième édition du salon de l’agriculture paysanne.

Les paysans et près de 600 bénévoles se répartiront durant ces trois jours 5.500 m2 de halls afin de proposer au public des expositions, des animations, des conférences et aussi des repas gastronomiques. Pas étonnant que Périco Légasse en soit cette année le parrain. Le rédacteur en chef à l’hebdomadaire Marianne est aussi l’animateur de l’émission « Manger c’est voter » sur la chaîne Public Sénat.


lurrama-marche-fermierUn mot tout d’abord sur l’esprit qui règne ici : il s’agit de promouvoir une agriculture soucieuse du bien-être des bêtes, des paysans, des consommateurs, des générations futures, et de notre environnement. Avec cette année trois spécificités.

La première est intitulée « Quelle agriculture dans mon panier » et privilégie le bon, le local, le sain. Car certains signaux d’alerte sont inquiétants : la part de l’alimentation dans le budget des familles ne cesse de baisser (moins de 25% en 2000 – 14% en 2011). Pourtant, la demande en produits locaux augmente sans cesse. Ces différents aspects seront abordés lors de six conférences et tables rondes, avec en particulier la projection du film de Pierre Béccu « Regard sur nos assiettes » (vendredi, à 19h).


repas-2-lurramaLa seconde a pour thème un livre, intitulé « La cuisine de Lurrama », dans lequel Ludivine Charniguet (textes) et Christophe Lebrun (photos) sont partis à la rencontre de 25 paysans et autant de chefs, avec comme objectif de mieux faire connaître les produits du terroir en AOP, IGP, bio ou en démarches collectives fermières et coopératives, issues des fermes du Pays basque. Et aussi de proposer des recettes concoctées par 25 chefs cuisiniers, ce qui ne nuit pas.


auvergneLa troisième thématique est auvergnate, puisque c’est cette région qui est l’invitée d’honneur de l’édition 2016. Pour ceux qui la connaissent mal, il s’agit de la première prairie de France et l’agriculture y représente 5% de l’emploi total (contre 3% en moyenne nationale). La grande majorité des exploitations est tournée vers l’élevage de bovins, mais l’Auvergne est surtout réputée pour ses fromages : Cantal, Saint-Nectaire, Fourme d’Ambert, Salers et Bleu d’Auvergne.


lurrama-animationsLes enfants ne seront pas oubliés durant le Salon, avec un chapiteau de 800 m2 dressé à leur attention, sans oublier une ferme pédagogique où ils pourront approcher et caresser des petits animaux très dociles, ainsi qu’un parcours d’accrobranche, des jeux, balades en calèche tirée par des ânes, atelier coloriage, patin couffin.

Enfin, et pour la bonne bouche, plus de 3.000 couverts seront servis, à base de produits locaux, de saison et de qualité, au restaurant de Lurrama, préparés par les élèves des lycées hôteliers de Biarritz et de Garazi.


08 foirefromagelaruns1En parallèle, quatre concours vont se dérouler : un de fromage AOP Ossau-Iraty, un autre de présélection au Concours général agricole pour le piment d’Espelette ; un troisième de baguette Herriko Ogi, avec la participation de vingt boulangers. Et enfin le concours gastronomique, avec 25 associations du Pays basque qui prépareront la recette de la poule au pot.

On ne va pas s’ennuyer, ce week-end, à Iraty !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *