SAVOIR-FAIRE – Préserver les métiers de la filière auto

Le CNPA et la FFVE veulent sauver des compétences de base en voie de disparition…


La filière automobile française compte agir pour assurer la transmission des savoir-faire qui est menacée par l’arrivée des nouvelles technologies. Que ce soit au niveau des métiers de la mécanique ou de celui de la carrosserie, l’objectif est de garder des compétences notamment pour entretenir le patrimoine du parc des véhicules anciens.

Aujourd’hui, les lycées professionnels préparent surtout les jeunes à utiliser la « valise diagnostic » qui permet d’établir la cause d’une panne. Ce qui met de côté les savoir-faire « anciens ».


Ainsi, la Fédération française des véhicules d’époque (FFVE) et le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) souhaitent créer des programmes pour former de nouvelles générations de mécaniciens, de carrossiers, de tôliers formeurs, de peintres, de selliers, de menuisiers, d’ébénistes…

L’enjeu est d’importance puisque l’on compte en France plus de 800.000 véhicules datant d’avant 1985. Leur entretien et leur restauration génèrent un chiffre d’affaires annuel de 4 milliards d’euros et 20.000 emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *