Ryanair doit rembourser les aides

Les aéroports d’Angoulême, Pau et Nîmes concernés…

La Commission européenne a demandé à la compagnie aérienne irlandaise de rembourser 9,6 millions d’euros d’aides publiques touchées en France, dont 6,4 millions pour le seul aéroport de Nîmes.
En 2010, Air France avait porté plainte contre Ryanair à Bruxelles, lui reprochant de fausser la concurrence en conditionnant la desserte d’un aéroport à la mise en place de rabais sur redevances, de tarifs préférentiels d’assistance en escale ou encore d’aides marketing.

 

06 RYANAIR

 

La compagnie irlandaise a assuré dans un communiqué respecter les règles européennes en matière de concurrence et a “demandé à ses avocats de faire appel de ces décisions”. Elle a rappelé avoir cessé ses opérations de l’aéroport d’Angoulême en 2009 et celles de l’aéroport de Pau en 2011.

La compagnie à bas prix Transavia, filiale d’Air France, est également concernée pour avoir bénéficié d’aides publiques illégales pour s’installer à Pau. Elle devra rembourser 400.000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *