RESEAUX SOCIAUX – Les Routes Landaises ont leur Facebook

La démarche rencontre un succès spectaculaire avec plus de 23.000 fans qui partagent des informations et des photos…


Pour les fondateurs de cette page Facebook, l’objectif est de signaler avant tout des problèmes sur les routes des Landes, que ce soit des accidents, des travaux, des bouchons ou des ralentissements, des prix de carburants… et non pas de se focaliser sur les contrôles des forces de l’ordre et les radars.

Les abonnés sont de plus en plus nombreux à y rechercher (et transmettre) des messages sur les conditions de circulation et sur les zones de danger. D’autant plus que ces informations sont hyper locales et concurrencent sérieusement les opérateurs nationaux comme Waze et Coyote.


Avec le succès, une équipe de bénévoles s’est constituée autour de la fondatrice (originaire de Tyrosse) afin de gérer au mieux la page Facebook et assurer les modérations indispensables. Sabrina et Mickael sont administrateurs de la page, tandis que Alan, Steph et Estelle sont modérateurs.

Pour s’inscrire, il faut respecter les règles mises en place par les fondateurs qui précisent : « Face à l’ampleur grandissante de notre groupe, nous sommes de plus en plus nombreux à être amenés à publier, qu’il s’agisse de signalements ou non, certaines règles sont donc mises en place. Elles permettront à chacun d’échanger dans le respect de l’autre et de maintenir une bonne ambiance… »


La démarche ne veut pas être dirigée contre les forces de l’ordre, d’où la vigilance des animateurs de la pages Facebook qui interdit notamment les signalements de la Douane ou encore des publications où il est demandé s’il y a présence des autorités ou non à tel endroit.

Bien entendu, « Les Routes Landaises » sont regardées de près par les forces de l’ordre pour éviter des dérapages qui pourraient poser problème. En effet, en signalant la présence de contrôles, on peut faire échouer des opérations de gendarmerie concernant, par exemple, la poursuite et l’interpellation de délinquants voire de criminels.


Il faut savoir que l’auteur d’un message engage sa responsabilité, et qu’il peut être identifié (même s’il utilise un pseudo) . En cas de problème grave résultant d’une publication sur la page Facebook, l’auteur pourra être poursuivi pénalement.

Informations sur la page Facebook

 

Photos : page Facebook “Les Routes Landaises”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *