Renault revient pour marquer la F1 

Avec le rachat de l’écurie Lotus, le constructeur français vise le titre…

GHOSNRenault a donc officialisé son retour en Formule 1, par la voix de son PDG Carlos Ghosn pour qui « Lotus F1 est apparue comme la meilleure écurie partenaire » pour viser les sommets avec une écurie à part entière.

Le groupe français avait vendu Lotus au fonds Genii Capital en 2010, pour prendre du recul par rapport à la F1. Il sera de retour dès 2016 : « Les derniers éléments obtenus de la part des principaux acteurs de la F1 nous permettent de nous projeter avec confiance dans ce nouveau défi. Notre ambition est de gagner, même si raisonnablement, cela prendra du temps », a précisé le constructeur.

 


RENAULT F1 2Présent en F1 de manière quasi ininterrompue depuis 1977, le groupe Renault est devenu champion du monde de F1 en 2005 et 2006 avec l’Espagnol Fernando Alonso, sous le nom de Renault F1. De 2010 à 2013, Renault a gagné 4 titres constructeurs et 4 titres pilotes d’affilée comme motoriste, grâce à l’Allemand Sebastian Vettel et l’écurie Red Bull Racing.

« En redevenant une écurie à part entière, Renault pourra tirer pleinement profit de ses victoires. Le positionnement de motoriste avait du sens, mais il a montré ses limites. Le retour sur image et sur investissement, rendu nécessaire par le nouveau règlement moteur, était faible », a ajouté Carlos Ghosn.

 


LOTUS2016 s’annonce comme une année de transition avec 2 pilotes qui ne font pas partie des ténors : le Vénézuélien Pastor Maldonado et le jeune Britannique Jolyon Palmer.

En 2017, Renault devrait être plus ambitieux et pourrait engager un pilote français : on parle du retour de Romain Grosjean ou de l’arrivée du grand espoir du sport automobile, Esteban Ocon, champion du GP3 Series en 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *