QUESTION DE CONTROLES – Les avertisseurs de radars bientôt interdits ?

Menace de plus en plus pressante sur les dispositifs rebaptisés « assistants d’aide à la conduite »…


RADAR 2Une nouvelle fois un parlementaire a interpelé le gouvernement, demandant l’interdiction pure et simple des systèmes signalant les contrôles de police ou les radars. Le sénateur Jean-Pierre Grand considère qu’il s’agit d’une « source d’information majeure pour les délinquants et les terroristes ».

Cette initiative a été soutenue par le délégué interministériel à la sécurité routière. Emmanuel Barbe a déclaré que les dispositifs comme Coyote devraient être considérés comme illégaux, de même que les pages « antiradars » sur les réseaux sociaux.


coyoteEn 2011, le couperet n’était pas passé loin. Finalement, les avertisseurs de radars avaient été tolérés à condition de devenir des « assistants d’aide à la conduite ». C’est-à-dire, en s’engageant à ne pas signaler directement des contrôles radar mais à indiquer plus largement des zones de danger : accident, voiture en panne, ralentissement du trafic, etc.


radars 2« 40 millions d’automobilistes » dénonce, une fois de plus, une mesure abusive destinée à piéger les conducteurs et à renflouer les caisses de l’Etat avec l’argent des radars.

Pierre Chasseray, délégué général de l’association, a souligné que « si l’on interdit les boîtiers, les applications et les réseaux sociaux, on retirera bientôt aussi les panneaux de signalisation des radars ».

One thought on “QUESTION DE CONTROLES – Les avertisseurs de radars bientôt interdits ?

  1. M. Grand veut interdire les avertisseurs de radars, mais que fait-il pour assurer la sécurité des routes? Les voitures boostées sont certainement bien plus dangereuses que celles qui n’ont pas passé le contrôle technique. Les deux roues ignorant les règles élémentaires de prudence ne sont quasiment jamais verbalisés, quelle que soit leur cylindrée.

    Les signalisations routières aberrantes ne sont pas modifiées (signalisations trop proches et /ou inopportunes: lorsque l’on sort d’une agglomération à 50km/h, est-il judicieux d’avoir un panneau 70 pour parcourir 100 m avant un giratoire?). Quant à M. Barbe, si je voulais être taquin, je dirais que tout est dit dans son nom. Mais plus sérieusement, est-il sorti régulièrement de Paris/région parisienne depuis qu’il occupe son poste? A-t-il vu l’état des routes? Est-il conscient du quotidien de l’automobiliste? C’est peu probable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *