Météo, des prévisions bien noires

Canicules, épisodes polaires, vagues géantes…

Selon un millier d’experts réunis à Montréal, les aléas climatiques pourraient s’accélérer dans les prochaines années. Ils ont exprimé leurs inquiétudes face à des phénomènes qui devraient devenir plus violents et plus fréquents : turbulences aériennes accrues, épisodes polaires et caniculaires toujours plus extrêmes, vagues géantes dans les océans…
.

09 secheresse

.
Entre les années 2000 et 2010, la température moyenne de la surface de la planète a augmenté de 0,47°C. Et, la communauté scientifique estime qu’elle va augmenter de 2°C d’ici 2050. Il faut savoir qu’une hausse de 1°C génère 7% de vapeur d’eau supplémentaire dans l’atmosphère. Or, l’évaporation constitue le moteur de la circulation des flux dans l’atmosphère : une accélération des phénomènes météorologiques est à prévoir.
.
Ainsi, les jetsreams (courants d’airs rapides à une dizaine de kilomètres d’altitude) pourraient prendre plus de force amplifiant largement les turbulences que traverseront les avions. Le transport maritime pourrait rencontrer des vagues géantes dépassant 40 mètres de haut, alors que des ondes de 20 mètres étaient exceptionnelles. Quant à la fonte de la calotte glacière du Groenland, elle pourrait augmenter jusqu’à six mètres le niveau des océans.
.

09 GLACE

.
Ces experts considèrent qu’il y a urgence à modifier l’urbanisme des villes et les modes de vie en fonction de cette nouvelle réalité, afin de tenter de protéger les populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *