Les Faîte rouge et blanc, vins d’exception

Ils ont été désignés à Plaimont par le « meilleur sommelier du monde » ;;;

FAITE PLAIMONTC’est un événement incontournable du monde de la viticulture. Ça y est, l’assemblage du Faîte Saint-Mont a eu lieu le 16 février à la Tour de Termes d’Armagnac, en présence – ainsi que nous vous l’avions déjà annoncé (voir notre article – cliquez ici) – du meilleur sommelier du monde 2007, Andreas Larsson, et de Laure Gasparotto, l’historienne et journaliste du vin.

Une lourde responsabilité pesait sur leurs épaules, celle de désigner les deux cuvées qui deviendront respectivement le Faîte blanc 2014 et le Faîte rouge 2013.

 


FAITE PLAIMONT JOURNALISTEEvidemment, nous allons tenter de vous sortir notre science (ou plutôt la leur) pour vous parler des choix effectués. Le Faîte blanc 2014 a été à l’unanimité et sans hésitation désigné autour d’un assemblage de gros manseng (70%), de petit courbu vinifié et élevé en fût (15%) et de petit manseng vinifié et élevé en fût (15%). Le meilleur sommelier du monde a parlé d’une “grande année pour les blancs du Sud-Ouest”.

Mais si le choix du blanc s’est imposé facilement, il n’en a pas été de même pour le Faîte rouge 2013. Finalement, c’est un vin de garde qui a eu leur préférence, composé des cépages suivants : tannat (75%), pinenc (15%) et cabernet sauvignon (10%).

 


FAITE PLAIMONT BLANCCes nectars seront vinifiés en édition limitée, avec 20.000 bouteilles de Faîte rouge et 10.000 de blanc.

Vous les trouverez chez les cavistes, mais aussi dans les épiceries fines ou à la carte des restaurants gastronomiques. Vous reconnaîtrez facilement le Faîte à son cachet de cire et son étiquette en bois.

À consommer avec modération certes, mais surtout grand plaisir.

Informations sur le site Internet de Plaimont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *