Le « Louvre du vin » pourrait partir très loin

Michel-Jack Chasseuil cherche une solution pour sa cave unique au monde…

LOUVRE DU VIN 2Ce collectionneur hors normes, installé à La Chapelle-Bâton près de Niort, pourrait déménager ses sublimes 40.000 bouteilles à Paris ou même à l’étranger. Ainsi, ce « Louvre du vin », comme il l’a baptisé, pourrait s’envoler de la future grande région Poitou-Charentes-Aquitaine-Limousin.

Souhaitons qu’une solution soit trouvée pour accueillir ces merveilles du patrimoine français qui peuvent drainer de très nombreux visiteurs.

A 74 ans, cet ancien collaborateur de Dassault Aviation est à la tête d’une collection unique au monde par le nombre de crus d’exception qu’elle abrite dans un véritable bunker installé sous sa maison aux portes de Niort.

 


LOUVRE DU VIN LIVREMichel-Jack Chasseuil est sorti de sa discrétion en 2010 en publiant un livre : « 100 bouteilles extraordinaires de la plus belle cave du monde », aux éditions Glénat

A partir des années 1970, il a investi massivement dans les plus grands crus du monde entier en parcourant notamment les ventes aux enchères. Bien entendu, cette collection de 40.000 cols est riche de nombreux bordeaux, avec tous les plus grands crus classés. Ainsi, il possède 700 bouteilles du mythique Pétrus, avec toutes les années depuis 1914.

Les Cheval-blanc, Yquem, Latour, Margaux, Ausone, Mouton Rothschild, Romanée-Conti… sont complétés par des bouteilles rares de tous les continents. Sa pièce la plus ancienne est un porto de 1735, tandis qu’il détient un cognac issu des vendanges 1789.

 


LOUVRE DU VIN 8Michel-Jack Chasseuil ne cherche pas à vendre cette cave (on lui a déjà proposé plus de 50 millions d’euros), mais à la valoriser pour qu’elle devienne le « Louvre du vin » : un musée du patrimoine vinicole et des grands millésimes français qui s’inscrirait parfaitement dans le cadre du classement par l’Unesco de la gastronomie française dans le patrimoine de l’humanité.

Malheureusement, aujourd’hui, aucune solution n’est en vue et Michel-Jack Chasseuil envisage de déménager son trésor à l’étranger. Après une négociation avortée avec Saint Emilion, le collectionneur a pris contact avec les ministères de l’Agriculture et de la Culture. Mais rien ne pointe à l’horizon.

 


LOUVRE DU VIN 3Et pourquoi ne pas garder ce patrimoine dans le Grand Sud-Ouest pour en faire un site touristique majeur à proximité des grands vignobles de la région ?

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *