Le contrôle technique intégrera l’éco-diagnostic

A partir du 1er janvier 2019, les émissions de polluants seront sous haute surveillance…

POLLUTION VOITURECe contrôle renforcé va faire l’objet d’une expérimentation entre septembre prochain et mars 2017, avant d’être mis en oeuvre effective à compter du 1er janvier 2019.

En effet, la loi sur la transition énergétique a fait naître l’intégration au contrôle technique d’un « contrôle renforcé des émissions de polluants des véhicules ». Le décret du 19 juin précise les modalités pour les véhicules essence : le contrôle technique sera complété par la mesure des niveaux d’émission de Nox et de particules fines. Pour les véhicules diesel, on mesurera les niveaux d’émission de Nox, d’oxygène, d’hydrocarbures imbrûlés, de monoxyde de carbone (CO) et de CO2.


03 CONTROLE 1La période d’expérimentation doit permettre de définir les méthodes de contrôle et les valeurs limites qui seront fixées par décret le 1er juillet 2017. Les centres de contrôle technique auront ensuite un an et demi pour s’adapter à ce nouveau dispositif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *