L’Autoroute Pau-Langon sur les bons rails

Le trafic s’installe progressivement avec près de 13.000 véhicules par jour…

A'lienor-Eiffage-A65-DŽcembre 2010-Ambiance- Inauguration ThzeEtant donné que nous sommes en Aquitaine, autant ne pas s’étonner que la société concessionnaire (pour soixante ans à partir de 2006) de l’autoroute A65 soit dénommée A’Lienor.

Reliant Bordeaux (Langon) à Pau, sur 150 kilomètres, elle a connu des débuts difficiles, avant d’être finalement de plus en plus empruntée, comme vient de l’annoncer son président, Olivier de Guinaumont.

 


AC AUTOROUTEEntre août 2014 et août 2015, la progression de la fréquentation a été de +5,4%, c’est-à-dire 12.700 véhicules jour, contre 11.775 en 2014, avec une augmentation significative des poids lourds (17%) contre 4,2% pour nos voitures. Avec, comme le révèle Guinaumont, 14.528 transactions par jour en juillet et août derniers, soit une hausse de 9,8 % par rapport à l’année précédente (13.097 véhicules légers et 1.431 poids lourds).

Une satisfaction, explicable par la baisse des prix du carburant, qui profite à l’ensemble du réseau autoroutier national. Toutefois, l’A65 reste l’une des pistes les plus chères de France : 14,86 centimes d’euro le kilomètre. Pas glop !

 


AC AUTOROUTE*2Et puisque l’on parle de sous, quelques chiffres qui redonnent le sourire aux promoteurs historiques de l’A’Lienor, Eiffage et Sanef : le chiffre d’affaire de l’entreprise devrait atteindre en fin d’année 51 millions d’euros (contre 49 l’année précédente), avec en ligne de mire l’équilibre financier pour l’an prochain.

Une prouesse d’autant plus appréciable que l’entreprise reverse 17 millions d’euros de taxes à l’Etat (10 millions de TVA + 7 millions de taxes d’aménagement du territoire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *