L’autoroute ferroviaire Nord-Sud s’échoue à Tarnos

Le projet de désengorgement du trafic de camions est en panne…

AUTOROUTE FERROVIAIRE 2Le secrétaire d’État aux transports, le Landais Alain Vidalies, profitant de sa visite officielle dans la région, a annoncé la marche arrière du gouvernement dans ce projet ambitieux et particulièrement stratégique.

Les élus de Tarnos, qui devait accueillir le terminal de cette autoroute ferroviaire entre Dourges (Pas-de-Calais) et le Sud-Ouest, ont gagné leur combat. Mais, le problème reste entier et particulièrement aigu.

Le lancement du projet date de septembre 2013 et devait aboutir en 2016. L’objectif était de transporter 85.000 poids lourds par an, pour faire face à un trafic en croissance exponentielle, et ainsi libérer d’autant les routes et autoroutes.

 


AUTOROUTE FERROVIAIRE CARTEAlain Vidalies a expliqué que le projet avait été retiré en raison des oppositions locales et de l’absence de financements suffisants (il était temps de s’en apercevoir). En réalité, le gouvernement voudrait refiler la patate chaude à l’Espagne, en proposant l’installation du terminal à Vitoria (Euskadi).

Le ministère des Transports avait inscrit cette autoroute ferroviaire dans le cadre de la fameuse transition énergétique. L’enjeu est, en effet, de délester le trafic routier de 480 poids lourds par jour.

 


CAMIONS AUTOROUTEActuellement, deux autoroutes ferroviaires sont en service : entre Bettembourg (Luxembourg) et Le Boulou (Pyrénées-Orientales), avec 55.000 camions transportés en 2012 ; et le franchissement des Alpes qui absorbe 25.000 poids lourds par an

2 thoughts on “L’autoroute ferroviaire Nord-Sud s’échoue à Tarnos

  1. Que de reculades, après l’écotaxe, la LGV au sud de Bordeaux et maintenant l’autoroute ferroviaire, on se demande si l’on veut faire mourir le SUD OUEST; toujours PLUS DE CAMIONS SUR LES ROUTES ET MOINS DE MOYENS POUR DEVELOPPER LE FERROVIAIRE. Et tout cela pour contenter quelques irréductibles qui ne voient que leur petit bien être du moment et qui n’ont aucune vu de l’avenir. Merci pour nos enfants!!

    1. Bonjour,Je suis entièrement d’accord avec le commentaire précédent et je trouve dommage qu’il n’y ait pas une association pour le Ferroutage parce que j’y adhèrerais avec plaisir!!!
      Gérard Parlangeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *