La vitesse, coupable idéal ?

Elle n’est qu’un facteur parmi d’autres des accidents mortels…

VITESSEL’Auto Journal du 18 février a publié un article sur les causes d’accidents mortels de la route et s’interroge sur la manière de présenter les chiffres par les autorités.

Le magazine conteste l’utilisation de données provisoires pour affirmer que « la vitesse excessive ou inadaptée reste la première cause des accidents mortels ». Or « d’après l’Observatoire des vitesses, les vitesses moyennes en 2015 étaient toujours inférieures à celles autorisées : 118 km/h sur autoroute, 103 que les voies limitées à 110 km/h, 82 sur les routes et 48 en zone urbaine » Pour le média, seul 4% des automobilistes sont concernés par les dépassements de vitesse.


ANTI EXCES VITESSEL’Auto Journal rappelle que plusieurs éléments se combinent dans un accident. Mais aussi que l’alcool, les stupéfiants, un malaise ou un appel téléphonique peuvent amener à rouler trop vite ou à perdre le contrôle du véhicule. « A l’opposé, un excès de vitesse ne rend ni ivre, ni drogué, ni inconscient. La vitesse peut donc être la conséquence d’un autre facteur et pas l’inverse ».

En 2015, c’est bien l’alcool qui arrive en tête des principaux facteurs responsables des décès (30%), devant les stupéfiants et la vitesse (25%), le refus de priorité (14%), le malaise ou la fatigue (9%).


RADAR 2On peut donc s’interroger sur la répression largement centrée sur la vitesse avec des équipements extrêmement coûteux, au lieu de s’attaquer plus sérieusement aux autres causes d’accidents et à l’amélioration des infrastructures routières.

One thought on “La vitesse, coupable idéal ?

  1. Enfin les choses sont dites!
    pourquoi les autres média n’en font pas leur titres en s’opposant enfin au discours ambiant? PARCE QUE C’EST PLUS COMPLIQUE!
    Pourquoi le gouvernement ne s’attaque-t-il pas aux causes des accidents (alcool, drogue, mauvaise signalisation, routes dégradées, …)? PARCE QUE C’EST PLUS COMPLIQUE!
    …. C’EST PLUS COMPLIQUE! ET CA VOUTE PLUS CHER!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *