La double révolution de la voiture

La connectivité et l’autonomie vont bouleverser le paysage mondial de l’automobile, mais aussi son usage. Du coup, de nouveaux acteurs entrent en scène. Décryptage…

03 VOITURE AUTONOME3Une étude du Boston Consulting Group évalue à plus de 40 milliards de dollars le marché de la voiture autonome en 2025. Parallèlement, tous les constructeurs sont engagés dans la bataille de la connectivité.

Pour de nombreux observateurs, le secteur de l’automobile va faire une mue spectaculaire dans les dix prochaines années, évoluant davantage que en un siècle. Comme on peut le remarquer dans les annonces multiples, cette accélération amène chacun à vouloir imposer sa technologie et ses standards.

En attendant la mise en service des premières voitures autonomes, les constructeurs et les équipementiers développent des technologies d’assistance à la conduite qui vont devenir opérationnelles progressivement, mais rapidement.


09 VOITURE GOOGLE 2Parallèlement, l’ère de la voiture connectée est amplement ouverte aux confins du secteur de l’automobile, de celui des télécoms et du monde d’Internet. Ce sont ainsi de nouveaux acteurs qui se lancent dans une concurrence sans merci pour capter ce marché qui s’annonce gigantesque.

Le dernier salon de Las Vegas, le Consumer Electronics Show, a illustré de manière spectaculaire cette course à l’innovation dans le monde de l’automobile. Tout l’enjeu des prochaines années est de développer des modèles permettant de monétiser les services de connectivité.

Les constructeurs ont commencé à mettre en scène la connectivité et les offres « premium » devraient se multiplier sur tous les segments pour jouer à fond la carte de la différenciation. Ce sont, bien entendu, les voitures haut de gamme qui vont être en pointe dans cette course à la connectivité.


03 VOITURE AUTONOME 2Au-delà de l’aide à la conduite, ces technologies vont apporter des solutions dans différents domaines, comme dans la gestion des parcs de véhicules des entreprises ou des collectivités. Elles permettront, par exemple, d’optimiser la maintenance ou encore l’approvisionnement en carburant.

Mais le traitement de ces données, comme celles concernant les particuliers, pose clairement la problématique de leur utilisation possible. Qui aura la main sur ce Big data ? La question est posée.


VOITURE CONNECTEE 2Rien d’étonnant que les géants d’Internet se soient déjà positionnés. Google, Amazon, Facebook, Apple… vont rapidement déborder des services de contenus (musique, mails…). La planète automobile est entrée dans une nouvelle bataille économique sur fond d’innovations et d’acquisitions. On devrait voir apparaître une constellation de start-ups spécialisées.

Et dans cette nouvelle ère qui s’ouvre, ce sont les premiers arrivants qui devraient rafler le gros de la mise. A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *