La Chine en leader du futur de l’auto

L’Empire du Milieu est en train de devenir la première puissance du secteur automobile, et veut se positionner au top de la voiture autonome de demain…


Ce leadership mondial est illustré notamment par la montée en puissance du constructeur chinois Geely, qui a pris le contrôle de la marque suédoise Volvo, puis est devenu le premier actionnaire du puissant allemand Daimler (propriétaire de Mercedes-Benz).

La Chine représente déjà le premier marché mondial (29%), distançant les Etats-Unis. (20%). Avec 28,9 millions de véhicules vendus en 2017, ce pays enregistre une croissance spectaculaire, et devrait bientôt dépasser le total des ventes aux Etats-Unis et dans l’Union européenne.

 


Les marques chinoises sont en forte progression et affichent clairement leu ambition de conquérir la planète automobile sut tous les continents. A l’image de SAIC, partenaire de Volkswagen et de General Motors, et de Dongfeng, partenaire notamment de Renault, Nissan ou PSA (dont il est premier actionnaire).

Avec de nombreuses start-ups (Lynk & Co, NIO, FMC…), la Chine s’impose progressivement dans les véhicules électriques, et compte prendre une longueur d’avance dans les véhicules connectés et autonomes.

 


De plus, l’Empire du Milieu s’impose au niveau des innovations internet (avec Baidu, Tencent et Alibaba), dans les télécommunications (avec Didi) et dans la fabrication de batteries (Huawei).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *