INNOVATION – Renault parie sur la vision artificielle

En imitant l’œil et le cerveau humain, elle permet aux machines de voir ce qui leur était invisible…


Le constructeur a passé un accord de développement stratégique avec Prophesee qui a mis au point des capteurs révolutionnaires apportant une vraie rupture dans les solutions de vision artificielle appliquées à l’automobile.

La deep tech française Prophesee, ex-Chronocam, a développé cette innovation de rupture qui imite l’œil et le cerveau humain. Grâce à une énorme capacité de traitement d’images, et de manière ultra rapide (100.000 images par seconde), les machines peuvent voir ce qui leur était auparavant invisible.


La startup, qui a déjà créé la première rétine en silicium pour redonner la vue aux aveugles, se lance désormais sur le vaste marché des robots et de la voiture autonome.

L’approche unique de Prophesee de la vision artificielle profite de l’expertise de l’entreprise dans la détection de la vision neuromorphique qui imite l’œil humain et dont le traitement se rapproche de celui du cerveau humain. En raison de l’efficacité de ces capteurs innovants, cette technologie peut compléter les méthodes de vision conventionnelles et contribuer à relever les défis du monde automobile dans les années à venir.


La technologie innovante développée par la start-up se traduit par des bénéfices directs pour les aides à la conduite et la conduite autonome, dont : une détection plus rapide des personnes et des obstacles ; une amélioration de la performance des caméras pour détecter et s’adapter aux conditions environnementales et contextuelles ; une baisse du coût total de mise en œuvre qui rend les aides à la conduite accessibles à un plus grand nombre de véhicules et de marchés, afin de largement améliorer la sécurité de tous.


Les deux entreprises travailleront ensemble afin de déployer la technologie proposée par Prophesee dans des domaines tels que l’évitement de collision, l’assistance au conducteur, la protection des piétons, la détection des angles morts, ainsi que d’autres fonctions essentielles pour améliorer la sécurité et l’efficacité de la conduite humaine et autonome.

Ainsi, l’ambition de Renault est de devenir l’une des premières marques à proposer une technologie de conduite « sans les mains et yeux fermés » sur les véhicules de grande série à un tarif abordable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *