Immunothérapie : nouvel espoir contre le cancer

Révolution à l’Oncopôle de Toulouse : « Dans les années à venir, 100% des patients seront soignés par ce traitement »…

IMMUNOTHERAPIE 3Chimiothérapie, radiothérapie, des mots bien connus des malades du cancer. Mais à ceux-là, s’en rajoute désormais un autre sur lequel se concentrent tous les espoirs. L’immunothérapie.

Car si l’être humain a survécu depuis la nuit des temps à tous types d’infections, c’est bien grâce à un système immunitaire qui fabrique toutes les réponses. Autrement dit, nous possédons à l’intérieur de nous tout ce qu’il faut pour être soignés. Une vraie révolution à intégrer.


IMMUNOTHERAPIE 4Du côté de l’Oncopôle de Toulouse, on a bien vite étudié les possibilités liées à l’immunothérapie, car on le sait, et Michel Attal, directeur de l’IUCT ou Institut Universitaire du Cancer de Toulouse, le précise : “Dans les années à venir, 100% des patients seront soignés par ce traitement”.

Mis en place à Toulouse, le traitement par immunothérapie est désormais proposé à près de la moitié des patients qui étaient soignés jusque-là par chimiothérapie. Seul hic, au point de savoir où l’on en est actuellement, gérer les effets secondaires, car à éveiller et stimuler ainsi le système immunitaire, certains organes comme le foie ou les reins peuvent mal réagir.


IMMUNOTHERAPIEMais même avec cela, le traitement d’immunothérapie reste moins toxique qu’une chimiothérapie. Sur le cancer des ovaires, par exemple, les effets secondaires sont moins importants qu’avec une chimio. Et les résultats favorables.

Ce que l’Oncopôle de Toulouse a affirmé lors du dernier congrès mondial de l’American Society of Clinical Oncology qui se tenait du 3 au 7 juin.


immuno3oncopoletlseEt si se soigner fonctionnait un peu comme le bonheur ? Inutile d’aller chercher à l’extérieur, puisque toutes les possibilités sont déjà en nous ?


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *