Frédéric Soubirou, un grand designer qui a fait revivre la DS

Focus sur un homme du Sud-Ouest moins connu que ses modèles…

Dans la famille Soubirou, je demande… Non, désolé, pas Bernadette de Lourdes, ce serait trop facile, mais Frédéric. Et si vous ne savez rien sur lui, vous connaissez bien sûr ses créations, dont la fameuse DS5. Car Frédéric est designer automobile, l’un des plus remarquables de France.
.

06 SOUBIROU DS DIVINE

.
C’est sur les bancs de l’école Clément Marot, à Villeneuve-sur-Lot que lui est venue sa passion. Tel Guy Degrenne qui dessinait des fourchettes, lui croque sur le papier des voitures, s’autorisant toutes les audaces créatives.
.
Rien d’étonnant de le retrouver dans l’école de design de Bordeaux, puis au Strate Collège, dans les Hauts-de-Seine, où il se spécialise… dans le design automobile. Cela l’amène à effectuer un stage chez Peugeot, puis chez le prestigieux Bertone, à Turin, qui griffa nombre de marques comme Alfa Roméo, Fiat, Lamborghini (la Miura) ou Ferrari, bien sûr, aujourd’hui en faillite.
.

06 SOUBIROU 1

.
En 1999, il intègre Citroën par la petite porte, stagiaire chargé du dessin de jantes et au fil des années s’affirme à moins de quarante ans comme LE designer français.
.
La preuve : la marque aux chevrons lui confie un projet un peu fou, faire revivre la DS, la voiture française emblématique des années soixante. Mais pas question de lui donner simplement un coup de jeune.
.

06 SOUBIROU DS

.
Pour lui, DS signifie « Different Spirit », c’est-à-dire s’inspirer de la glorieuse ancêtre pour la magnifier. Et le voici se penchant sur le design extérieur du modèle. Ce sera la DS3, suivis de quelques concept-cars, tels la « Revolte », la « Survolt » ou encore la « Divine », de la DS5 et du dernier C4 Picasso.
.
Des temps de gestation extrêmement longs, puisque entre le premier coup de crayon jusqu’à la commercialisation, s’écoulent souvent cinq ans.
.
Aujourd’hui, Frédéric a dû renoncer au Baignol et Farjon pour endosser le costume envié de patron des stylistes de tout le secteur extérieur de la marque. Mais plus que jamais créateur de tendance et créateur de rêves, son rêve de gosse est devenu réalité.
.
.
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *