Feu vert pour la LGV vers Toulouse et Dax ?

Le Conseil d’Etat a donné un avis favorable à la déclaration d’utilité publique, mais la voie est encore bien longue

lgv chantierBonne nouvelle pour les partisans du Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO) et son prolongement de Bordeaux vers l’Espagne et vers Toulouse. La ligne à grande vitesse a reçu un avis favorable du Conseil d’Etat pour enclencher la déclaration d’utilité publique. Pour autant, la partie est loin d’être gagnée.

Le Landais Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, a salué « cette étape majeure ouvrant la voie à la signature et à la publication de la déclaration d’utilité publique, qui interviendra avant le 8 juin ».


 

LGV - copieEn avril 2015, la commission d’enquête préalable avait émis un avis défavorable. On peut imaginer que cette décision contraire va relancer la contestation des écologistes aquitains, mais aussi des vignerons du Sauternais.

Si la LGV Sud Europe Atlantique entre Tours et Bordeaux sera mise en service en juillet 2017, il faudra encore patienter de longues années pour aller à grande vitesse vers Toulouse et l’Espagne.

Au mieux la construction des tronçons entre Bordeaux et Dax et entre Bordeaux et Toulouse débutera en 2020. Mais, de nombreuses études sont encore nécessaire et il faudra surtout trouver les budgets (plus de 9 milliards d’euros pour 360 km de voies).

Rappelons que cette ligne à grande vitesse doit permettre de relier Paris à Dax en 3h15 et Paris à Toulouse en 3h10.

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *