Fêtes de Tarbes : tous en rouge et jaune !

Dans la foulée de la Fête de la Musique, des milliers de personnes lancent les premières grandes fêtes de la saison

fetestarbes3lemaireLe premier qui nous dit qu’on s’ennuie à Tarbes, l’été venu, on lui colle illico le nez dans le programme des Fêtes, qui ont lieu jusqu’au 26 juin, et pas que…

Retour sur des festivités en pagaille, de la bonne humeur, des bandas, des casetas, le tout avec polo rouge et bandana jaune (en vente à l’Office de Tourisme, 2 euros le bandana, 8 euros le polo). Non mais !


 

fetestarbes4casetasA tout seigneur, tout honneur, l’escrime à Tarbes, c’est un “talent-maison”, normal donc qu’un escrimeur, pas le moindre, soit parrain de ces fêtes. Avec Charles Colleau, champion du monde cadets-juniors et champion d’Europe junior d’escrime, ce sera chose faite.

Pour se mettre en jambes, tout a débuté mercredi avec le 4ème Critérium de Tarbes, organisé par Tarbes Cycliste Compétition. Puis jeudi, quelque mille élèves de primaire ont pratiqué, au Stade Maurice Trélut, du foot, de l’escrime, du rugby, du basket, du triathlon, de la natation ou du golf. Tout cela avant l’ouverture des Casetas.


tarbes3tarbaladeCe vendredi 24 juin, les villes jumelles et amies de la ville, Altenkirchen et Huesca, assisteront aux défilés du 35ème RAP et du 1er RHP.

Attention les filles, jusqu’à 22 heures, ce sera la Nuit des Soldes. Tandis que la Banda Brass Band et les Percus Africaines assureront la partie “remuage de popotin”.

Samedi, on tape dans le dur. Plage des kids, à la Place du Foirail, Jeux basques sur le Parvis de la Mairie, Feria des Casetas (course de garçons de café) Place Jean Jaurès, Passe-rues des bandas (Lous Berretes/Los Papagayos/Les Konkisadors) dans la ville avec terminus aux casetas.


tarbes cavalcadeAu Théâtre des Nouveautés, à 19h30, on pourra écouter gratuitement le Choeur de Tarbes et ses oeuvres de Mendelssohn et Messiaen ou le Requiem de Mozart. Tandis que sur la Place du Foirail, on se mettra en rouge et vert avec les Chants et danses basques des groupes Muskuldiarrak et Abesti.

Dimanche, on finit en beauté, avec la Tarbalade, une marche de 6 km à faire en famille, avec la banda Les Konkisadors jusqu’aux casetas. A 11 heures, la Messe Flamenca (avec Azulenca et Arte Andaluz), en la Cathédrale Notre Dame de la Sède. A 16 heures, on se retrouve pour la Cavalcade, avec chars, véhicules anciens, batucada et danseuses. A 22h30, sans nostalgie et dans l’allégresse, on fermera ces fêtes avec le traditionnel Toro de Fuego.

Certes, il est possible que vous vous ennuyiez. Mais alors, ça signifie que vous n’êtes pas Tarbais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *