Europcar veut booster le partage des scooters

Le Groupe français a fait l’acquisition d’une start-up mettant en libre-service des engins électriques…


Europcar veut tout simplement devenir le leader mondial des solutions de mobilité, en apportant des services innovants pour devancer les attentes de ses clients. Et notamment en privilégiant le partage qui devrait se développer de manière considérable par rapport à la possession d’un véhicule.

Selon une étude du Lab Europcar, 72% des utilisateurs réguliers de solution d’autopartage, envisagent d’utiliser des scooters en libre-service si cette offre est disponible.

 


En s’appuyant sur l’acquisition de la start-up belge Scooty, créée en 2016, Europcar veut prendre une longueur d’avance. En profitant de l’expérience accumulée à Bruxelles et Anvers, avec la proposition de scooters électriques en libre-service dans des zones choisies par les villes. L’utilisateur peut localiser le scooter, le réserver, le démarrer et l’arrêter grâce à une application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *