Ecole de conduite mais aussi de sécurité

Débat autour des projets de réforme concernant la délivrance du permis de conduire. Les professionnels insistent sur les enjeux de la qualité.

Le gouvernement a annoncé qu’il voulait développer des auto-écoles en ligne pour diminuer le coût de la formation. Le CNPA-Education routière, première organisation professionnelle des écoles de conduite, a aussitôt réagi en alertant sur le fait « qu’une école de conduite, ce n’est pas un agrément pour dispenser un pseudo-enseignement via un portail Internet et des véhicules avec des formateurs indépendants ».
.
auto ecole

.

Le CNPA, qui siège au Conseil national de la sécurité routière pour représenter la profession, poursuit : « Un établissement d’enseignement de la conduite automobile, c’est un agrément préfectoral impliquant nécessairement un local comprenant une salle dédiée aux enseignements théoriques et des formateurs attachés à cet établissement pour dispenser des enseignements pratiques de qualité ».
.
S’il est favorable à une modernisation de la profession, le CNPA considère que « ce socle est absolument indispensable et est le seul garant d’un enseignement de qualité contribuant à la diminution de l’accidentalité routière ».

Il compte défendre ce modèle « jusqu’à la mobilisation générale si celle-ci s’avère nécessaire ».
.

auto ecole 2

.
.
Entre coût et sécurité…
.
Tout le monde s’accorde sur la nécessité de faire évoluer le dispositif, que ce soit au niveau des délais ou des coûts. Mais, il est tout à fait essentiel de préserver le niveau pédagogique dispensé par les auto-écoles : il en va de la sécurité sur les routes. Pour les professionnels, les salles de cours sont un outil pédagogique indispensable que ne pourront remplacer des sites Internet.
.

auto ecole 5

.
Bien entendu, les cours théoriques sur ordinateurs pour préparer l’examen du code sont moins coûteux. Mais, concernant une formation aussi fondamentale pour éviter des morts sur les routes, peut-on se permettre de privilégier une diminution de l’accompagnement humain ? La question mérite de na pas être prise à la légère.
.
En effet, les organismes (comme l’Automobile-Club) qui animent régulièrement des stages de récupération de points, mesurent les besoins de formation des automobilistes.
.
Ainsi, depuis des années, les Automobile-Clubs demandent un renforcement de cette sensibilisation pour faire baisser les risques d’accident graves, au niveau des jeunes conducteurs comme pour les plus expérimentés. La vie n’a pas de prix.
.

SECURITE ROUTIERE 1

.
.
Deux autres mesures à l’étude…


.
Les groupes de travail qui planchent sur la réforme du permis, réfléchissent aussi à la suppression des 20 heures de conduite minimum obligatoires et à la création d’un label pour les meilleures auto-écoles.
.

auto ecole 4

.
Aujourd’hui, les candidats qui passent le permis pour la première fois font l’objet d’une évaluation préalable. Ensuite, le moniteur informe l’élève du nombre d’heures prévisionnel qu’il devra suivre avant d’être présenté à l’examen, en fonction de son niveau de connaissances et de critères plus subjectifs, comme l’émotivité. En moyenne, il faut 26 heures pour obtenir le permis en conduite accompagnée et 35 pour un permis normal.
.
Pour l’attribution d’un label pour les auto-écoles, le débat est ouvert sur les critères. La Sécurité routière propose de rendre publics les taux de réussite, établissement par établissement. Les professionnels sont plus favorables à une évaluation d’éléments importants comme la formation continue des moniteurs ou l’amplitude des horaires durant lesquels les centres de formation sont ouverts et accueillent leurs élèves.
.

06 CONTROLE VOITURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *