Des progrès à faire sur autoroute

Distances de sécurité, vitesse et rabattement en points noirs…

La Société des autoroutes du nord et de l’est de la France (Sanef) a rendu public son 3e observatoire des comportements sur autoroute. Si les automobilistes utilisent davantage leurs clignotants (72%, +5 par rapport à 2013) pour signaler leur intention de changer de file, ils ont toujours du mal à se rabattre après le dépassement (37%, +1).

.
Or, rester sur la voie centrale, ou la plus à gauche, peut induire chez les autres conducteurs des comportements dangereux et des manœuvres de dépassement délicates. Le code de la route interdit formellement de dépasser par la droite et déboiter sur deux voies présente des risques en raison des problèmes de visibilité et d’angle mort.

.
Autres points noirs : seul 1 automobiliste sur 4 respecte les distances de sécurité (stable) ; les limitations de vitesse ne sont respectées que par 1 automobiliste sur 3. La Sanef estime que 36% des automobilistes roulent au-delà de 130 km/h (-3), et 3% au-dessus de 150 km/h (stable).

.

07 AUTOROUTE

.
Par ailleurs, il faut savoir que 33% des accidents mortels sur autoroute sont dus à la fatigue. La somnolence au volant est un phénomène sous-estimé alors qu’elle est la première cause d’accidents mortels et qu’elle touche tous les conducteurs, quelle que soit la tranche d’âge, l’expérience du conducteur et la durée du trajet. Plusieurs facteurs peuvent accentuer la fatigue : le déficit de sommeil et la prise de certains médicaments notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *