Déjà trois loueurs de camping-cars dans la région

Les bonnes affaires se multiplient en ligne, de particulier à particulier…

camping2Le principe est désormais connu : mettre à la disposition des vacanciers des camping-cars en parfait état, propriétés de particuliers qui ne s’en servent pratiquement pas, pour une location  de quelques jours ou quelques semaines, à des prix bien plus attractifs que les nuitées d’hôtel.

D’accord, il  vous faudra faire votre lit et votre tambouille, mais cela fait partie du charme de cette formule qui marche tellement bien qu’on dénombre déjà trois entreprises la proposant, dans la nouvelle grande région.


WIKICAMPERS 2Avec bien sûr Wikicampers, qui a déjà eu l’honneur de nos colonnes, menée par Marion Woirhaye et Fanny Couronne qui présente un bilan tout à fait satisfaisant :  11.000 membres au fichier, 2.500 locations l’an dernier, pour un millier de véhicules au catalogue, soit un chiffre d’affaires de 1,5 million d’euros.

Pas mal pour une start-up qui avait démarré à la Technopole Izarbel !


AIRVY SITEMais en Aquitaine, il faut aussi compter sur deux autres arrivants : Airvy, de Bordeaux, mené par Fabrice Dedeye et Camille Helleboid, qui vient de fusionner avec le leader en ligne allemand de la catégorie, Campanda, ce qui va lui donner un énorme ballon d’oxygène en même temps qu’un nouvel arrivage de clientèle en provenance de la Ruhr ou de la Bavière.

Et jelouemoncampingcar mené par les Bordelais Benoît Panel et Adrien Pinson, également présent en Espagne, qui entend se positionner comme leader sur le segment.


camping3Pour les trois entreprises aquitaines, la démarche est identique : il suffit de se connecter sur leur site, et là, sous vos yeux ébahis, vous avez un méga choix de camping-cars, de toute taille, de toute couleur, de toute région.


CAMPING CAR 2Vous dites « celui-là, je le veux, je le veux ! » et vous réservez via l’entreprise, qui gagne sa vie en prenant une ch’tite commission de 10 à 15% sur la location, s’occupe de la paperasse administrative, des assurances et tutti quanti. D’accord, mais ça doit coûter la peau, allez-vous ronchonner. Même pas ! Une moyenne de 500 euros la semaine, en évitant frais d’hôtel et de restaurants. Une vraie bonne idée, vraiment !


 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *