Défi « zéro victime » dans les villes

L’objectif est ambitieux mais pas hors d’atteinte…

Selon une étude menée par Dekra, cinq grandes villes françaises de plus de 100.000 habitants (soit 13% d’entre elles), ont déjà atteint l’objectif de « zéro victime » sur les routes : Brest (deux fois), Villeurbanne, Boulogne-Billancourt, Tours et Mulhouse.
Mais, la France se situe en bas de classement parmi les pays européens, derrière l’Allemagne, avec 21% de ses grandes villes qui ont atteint l’objectif « zéro mort », et très loin derrière l’Espagne (43%), la Grande-Bretagne (47%) et les Pays-Bas (52%).
.

08 TOUS VULNERABLES

.
Dans son rapport, Dekra propose différents axes d’amélioration portant sur l’infrastructure urbaine, les équipements des véhicules et le comportement des automobilistes. Il prône, par exemple, la mise en place de passages piétons en biais, une optimisation des pistes cyclables dans les zones urbaines et une adaptation de l’éclairage des routes aux avancées techniques.
.

08 CYCLISTE

.
Par ailleurs, l’opérateur préconise le développement et la généralisation des systèmes électroniques d’aide à la conduite (assistant d’angle mort, de changement de voie et de sortie de stationnement). Enfin, il met en garde sur l’usage des objets connectés en voiture (smartphone, GPS, écouteur, etc.) qui multiplie par deux le risque d’inattention au volant.

.

08 PISTE CYCLABLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *