Ca bouge du côté du permis de conduire

L’Assemblée nationale a voté plusieurs mesures réformant le permis de conduire, dans le cadre de la loi Macron. Ce qu’il faut savoir…

PERMIS 2La première nouveauté concerne l’enseignement. Les députés ont adopté un amendement qui autorise le passage du Code de la route au lycée. Les jeunes pourront y suivre des cours théoriques, comme le permet déjà le Code de l’Education nationale, qui seront organisés gratuitement, en dehors du temps scolaire, sur la base du volontariat. Qui donnera ces cours ? Comment seront-ils financés ? Beaucoup de choses restent encore à définir.

Les parlementaires se sont également attaqués aux délais d’attente entre la fin de l’apprentissage et le passage de l’examen. En 2013, il était en moyenne de 98 jours, avec de grandes différences d’une région à l’autre. Ce délai devra désormais être limité à un maximum de 45 jours. Pour cela, le gouvernement compte confier l’examen du code à de nouveaux organismes agréés.


01 ACBB PERMISUn service universel ?

Dans les départements les plus surchargés, les préfectures pourront faire appel à des agents publics ou à des contractuels habilités et formés comme examinateurs. Il est même envisagé la mise à disposition de personnels de la Poste.

L’Assemblée a d’ailleurs souhaité faire de l’accès aux épreuves théoriques et pratiques du permis de conduire un « service universel ». Une notion qui entérine, ainsi, le droit à tous les candidats ayant le niveau requis d’obtenir une place à ces examens.

Autre point important : le nombre minimal d’heures de formation pratique obligatoire (20 actuellement) a été supprimé. Cela permettra à tous les apprentis qui présentent des facilités d’apprentissage de réduire leur nombre d’heures de cours, mais aussi le prix de leur permis.

Pour alléger le coût de la facture, qui s’élève actuellement en moyenne à 1 600 euros, les auto-écoles ne pourront également plus facturer de frais de présentation à l’examen, à l’exception des frais d’accompagnement, qui seront limités, alors, au tarif d’une heure de conduite.


auto ecoleLe permis de conduire en ligne

Par ailleurs, indépendamment de ces mesures, une autre nouveauté est en service. Les candidats qui ont passé et réussi l’épreuve pratique du permis de conduire peuvent désormais récupérer un certificat électronique d’examen (CEPC).

Il tiendra lieu, accompagné d’une pièce d’identité, de permis de conduire. Valable 4 mois, il peut être présenté, en cas de contrôle, en version papier ou directement sur un smartphone ou une tablette.

Pour ne pas oublier de retirer leur permis de conduire définitif, les jeunes conducteurs pourront suivre sa fabrication sur le site Internet du gouvernement.

A  l’Automobile-Club, on a pu vérifier que ce nouveau service fonctionnait très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *