Briscous-Bayonne passe en format autoroute

De longs mois en 2 x 1 voie pour cause de travaux. Des perturbations sont à prévoir…

autoroute2De Briscous à Bayonne (et de Bayonne à Briscous, té !), il y a 11 kilomètres, ce qui fait dépenser 3,12 euros en carburant, et dépenser 3 kg de CO2. De joyeux et oisifs mathématiciens ont calculé que si vous faisiez le trajet à cheval au trot, il vous faudrait 1h21, et 40 minutes en vélo.

Quoique la meilleure façon de l’emprunter soit bien sûr votre voiture, d’autant que la 2 x 2 voies va d’ici peu devenir autoroute. Elle ne comprend que peu de kilomètres, mais elle a beaucoup fait parler d’elle, cette ex RD1.

 


autoroute3Souvenez-vous. L’an dernier, le Conseil général (devenu départemental, depuis) des Pyrénées-Atlantiques décidait de s’en dessaisir et d’en faire gentiment cadeau à l’État, qui ayant d’autres chats à fouetter, en confiait la concession à Vinci.

À charge pour elle de l’améliorer, de poser des clôtures, élargir les BAU (bandes d’arrêt d’urgence), raboter et recharger les chaussées, créer des refuges, etc.

 


autoroute1En fait, de ce morceau de la RD1 il ne va plus rester grand-chose, puisqu’elle sera considérée comme partie intégrante du nouveau dispositif d’échanges de Saint-Pierre-d’Irube.

Et déjà les travaux préparatoires ont eu lieu, touchant en particulier la géotechnique, avec 23 sondages géologiques jusqu’à 20 mètres de profondeur, 14 fouilles de reconnaissance à la pelle mécanique, 13 à la tarière mécanique hélicoïdale, et j’en passe.

 


autoroute4Dans la pratique, plusieurs choses sont à retenir. D’abord que le tronçon sera gratuit (youpiiii, bravo, inouï !). Ensuite, que la vitesse y sera toujours limitée à 110 km/h ; et qu’en attendant, vous êtes prié de ne pas dépasser les 90, ce qui sera d’autant plus facile à respecter que vous ne roulerez que sur une seule voie, à cause des travaux, et tant pis si un 759 tonnes vous précède.

Et si tout baigne, d’ici un an, c’est un petit tronçon d’autoroute tout neuf tout beau qui sera mis à votre disposition, avec le kit d’équipement voulu : glissières, refuges, postes d’appel d’urgence, panneaux dynamiques d’information et clôtures empêchant les éléphants, ou plutôt les biches, de passer devant votre pare-brise.

En attendant, merci de garder patience, il va en falloir un peu durant un an. Parce que 90 km/h…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *