Le boom des voitures connectées, c’est maintenant

Ce marché mondial va au moins quadrupler entre 2015 et 2020…

Selon une étude de Strategy& et PwC, le marché du véhicule connecté se développera autour de sept segments, dont la sécurité, la conduite autonome, l’infodivertissement, la gestion du véhicule et celle de la mobilité, le bien-être et l’intégration à la domotique.
.
VOITURE CONNECTEE 2La sécurité tirera le marché. Ce secteur pèsera 47 milliards d’euros, contre 12 milliards en 2015, soit près de 290% de progression. A l’horizon 2020, la conduite autonome aura aussi confirmé son importance avec un chiffre d’affaires en croissance de 376%, à 36 milliards d’euros.
.
La tendance est très claire : tout va dans le sens d’une intensification de la mise en réseau. La voiture du futur sera en communication permanente avec son environnement, avec d’autres véhicules et avec le domicile. Une telle évolution ouvre un formidable potentiel de croissance pour les constructeurs d’automobiles.
.
VOITURE CONNECTEELa mise en relation du véhicule demeurera toutefois dérisoire. Le marché devrait s’établir à 60 millions d’euros de chiffres d’affaire en 2020, soit trois fois plus qu’en 2015.
.
En revanche, la gestion du véhicule et l’infodivertissement connaîtront des croissances allant au-delà du triplement du volume d’affaires, avec respectivement 6,7 milliards et 13,2 milliards d’euros. Notons que, d’après Strategy& et PwC, la gestion de la mobilité ne progressera « que » de 73% dans le même temps, à 5,2 milliards d’euros.
.
Plus globalement, les deux cabinets prévoient une évolution positive de 76% du chiffre d’affaires tiré du croisement entre les univers automobile et numérique. De 831 millions d’euros en 2015, le marché pourrait passer à 14 milliards d’ici à fin 2020.
.
03 VOITURE AUTONOME3La courbe prévisionnelle table sur un bond de 49% entre 2017 et 2018, grâce à l’essor du MaaS, soit le modèle économique qui conçoit la mobilité comme un service (5,5 milliards d’euros en 2020, en léger retrait par rapport à 2019).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *