Bientôt 10.000 faux radars sur nos routes !

On dira ce qu’on voudra, mais l’administration de notre beau pays ne manque pas d’imagination…

RADARS DOUBLE SENS 3Ainsi nous a t-elle concocté une mesure destinée à nous faire lever le pied, consistant à implanter au bord des routes pas moins de 10.000 faux radars. Au moins ceux-là ne toucheront pas notre portefeuille !

Il faut reconnaître que le bilan 2015 de la sécurité routière a été particulièrement mauvais (même chose pour le début de l’année 2016) : une mortalité routière en hausse de 2,4%, bien que le nombre d’accidents corporels ait baissé de 3,6%, ainsi que celui des blessés (-3,6%) et des hospitalisations (-1,8%).


06 RADARMais cela représente toutefois 3.464 morts sur les routes l’an dernier, avec il est vrai un méga accident de car à Puisseguin, ayant engendré le décès de 43 personnes à lui seul. D’où la recherche de solutions palliatives, et l’installation de faux radars, hautement dissuasifs, en est une.

À vrai dire, on ne sait pas encore comment le dispositif va fonctionner. Soit sous la forme d’un panneau avertisseur, suivi ou non d’un radar, soit sous celle de radars leurres. Dans le premier cas, les panneaux pourraient indiquer une vraie zone radar, mais lorsque celui-ci sera déplacé, ledit panneau restera en place et constituera un leurre pour une fausse zone radar.


RADARMieux : pour que l’automobiliste ne s’habitue pas à ce leurre, et continue à appuyer sur le champignon, le radar autonome sera réinstallé régulièrement dans la zone, mais de façon aléatoire.

En ce qui concerne les fausses cabines radars, elles seront rigoureusement identiques à celles des vraies. Impossible de savoir laquelle sera pourvue d’un appareil photo ou pas. Ce qui signifie que du jour au lendemain, on pourra doter un radar « mort » d’un système de flashage. Piègeux, n’est-ce pas ?


RADAR 2Naturellement, tout cela a un coût. Hors système radar, le coût moyen d’une cabine monte à 50.000 euros, en tenant compte des travaux de génie civil et des travaux annexes. Bien moins cher, bien sûr, pour une fausse, puisque qu’elle ne comporte aucun raccordement ni système d’évaluation de la vitesse. Encore heureux, puisqu’elle ne rapporte rien à Bercy.


RADAR AUTOMATIQUEFaisons confiance au génie français pour repérer rapidement les leurres, via Coyote ou Wikango, les sites Internet ou même Facebook. Toutefois, si défier la vitesse et tromper les radars est un peu devenu notre sport national, savoir que pour une fois, on ne crachera pas au bassinet devrait aussi nous inciter à lever le pied.

Ainsi soit-il !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *