Attention au mouse jacking !

Le vol de voitures prend la voie du numérique…

mouse jackingC’est désormais la pratique la plus utilisée par les voleurs de véhicules. Le « vol à la souris », en français, se fait en piratant les systèmes de sécurité. Ce qui permet d’opérer rapidement et à distance.

La délinquance 2.0 représente désormais les trois quarts des cambriolages de voitures en France. Tout se passe sans agression du propriétaire et sans endommager le véhicule. La technologie utilisée permet d’intercepter à distance le signal électronique des clés, de le brouiller et de désamorcer l’anti-démarrage.

 


mouse jacking 3Grâce à des logiciels spécifiques, le voleur 2.0 peut reconfigurer les systèmes informatiques des ordinateurs de bord les plus sophistiqués et partir tranquillement avec le véhicule.

Les dispositifs utilisés sont disponibles sur Internet à partir de 1.000 euros. On peut également se procurer  une clef universelle mécanique à environ 15 euros qui ouvre les voitures sans forcer la serrure.

 


SOLDES INTERNETProblème supplémentaire, les assurances peuvent refuser d’indemniser la victime du vol dans la mesure où il n’y a pas d’effraction. Il est fortement conseillé de ne pas laisser les doubles de clefs et la carte grise dans la voiture qui seront demandés par l’assureur pour justifier la mouse jacking.

Un des seuls moyens d’éviter le mouse jacking est d’utiliser une canne bloque-volant fonctionnant avec un verrouillage à clé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *