ACTUALITE – La fin des moteurs thermiques ?

Nicolas Hulot a annoncé l’interdiction des véhicules essence et diesel à l’horizon 2040. Pas si simple…


Le ministre de l’Environnement a programmé des assises nationales de la mobilité avec en point de mire cette révolution qui consisterait à faire disparaître les moteurs thermiques, en développant notamment l’électrique.

À court terme, les ménages modestes devraient bénéficier d’une prime pour se débarrasser des véhicules les plus polluants (diesel d’avant 1997 et essence d’avant 2001). Reste à en connaître le montant.

La disparition des véhicules essence et diesel est un vaste chantier. Est-il réaliste ? La première condition est que les constructeurs soient en mesure de fabriquer des modèles électriques pour environ 20.000 euros, afin qu’ils soient accessibles au plus grand nombre. On en est très loin et il faudra sérieusement accélérer la recherche pour être en mesure de répondre à un tel défi.


S’il n’y a pas de problème pour des petits constructeurs produisant quelques dizaines ou même centaines de véhicules par an, comme Tesla ou Volvo, c’est une autre histoire pour les ténors qui en fabriquent des millions chaque année.

La deuxième condition évidente est la mise en place de points de recharge pour les batteries sur tout le territoire. Il s’agit d’un investissement monumental à réaliser en France, mais aussi dans toute l’Europe. Peut-on imaginer une obligation de rouler en voiture électrique si nos voisins ne sont pas équipés de bornes en nombre suffisant ?


Et quid des batteries ? Le véhicule électrique doit en être obligatoirement équipé, or il n’est pas évident que notre planète ait une réserve suffisante de terres rares pour produire de telles quantités. Autre question, que fera t-on de ces montagnes de batteries quand elles arriveront en fin de vie ?

Performant, économique, en constante évolution, le moteur thermique doit-il être condamné ? Rien n’est moins sûr. D’autant plus que le développement des solutions hybrides, associant le thermique et l’électrique, ouvre des pistes très intéressantes.

Affaire à suivre donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *