A L’HONNEUR – Nogaro, capitale des sports mécaniques

Le circuit Paul Armagnac confirme ses grandes ambitions après une saison qui a enregistré plus de 200.000 spectateurs…


NOGARO DRIFT 3C’était le rendez-vous annuel à ne pas manquer, pour tous les adhérents des Associations sportives automobile et motocycliste (ASA et ASM) de l’Armagnac-Bigorre. Histoire de savourer le bilan du circuit gersois.

L’autre dimanche s’est tenue au théâtre de Nogaro leur assemblée générale, devant plus de 300 personnes ; l’occasion de faire le point de l’activité, et surtout de présenter la saison à venir, qui s’annonce superbe. Ou somptueuse, comme on veut.


NOGARO GT 3 - copieDeux mots sur hier : en ce qui concerne les autos, il y a lieu d’être satisfait, malgré un rendez-vous de Pâques loupé, faute d’un plateau insuffisant. Première source de réjouissance : le beau temps, qui a régné sur le Gers la plupart du temps, ou du moins durant les grosses compétitions, ce qui a incité le public à mettre le nez dehors.

La seconde est constituée par la surprise camions, qui constitue un spectacle autant qu’une compèt’, de plus en plus prisé par le grand public.


SUPERBIKE NOGARO 2Les motos ont, elles aussi, eu leur part de succès, sans oublier les animations comme le Classic Festival d’octobre, qui a réuni 809 voitures (dont de somptueuses AC Cobra, Alpine, Bugatti, Caterham, Excalibur, Ferrari, Mustang, Jaguar (XK0150), Lola, Lotus, Matra, MG, Porsche, et autres Triumph) et 35 avions…

Les vainqueurs sur les circuits, licenciés de l’ASA, ont évidemment été cités et applaudis : qu’il s’agisse de Grégory Cluze, 2ème au championnat du monde de side-car, ou les Brunet-Lugardon, Sarrabeyrouse, Bousquet, Doutre, Collard, Pillet, Lagorce ou Collard, tous de beaux champions qui ont fait reluire les couleurs de leur club.


BARTHEZA noter que le comité Armagnac-Bigorre compte quelques pilots talentueux dans ses rangs, comme Jean-Eric Vergne, Fabien Barthez, Anthony Beltoise, Arthur Pic, Olivier Pla…

L’heure est donc à l’optimisme, et à la préparation de la saison prochaine. On sait déjà qu’elle débutera avec la Coupe de France des circuits et que la totalité des rendez-vous 2016 seront renouvelés. Avec une nouveauté : l’arrivée sur le circuit de la course, cycliste cette fois, de « La Route du Sud » le 18 juin, organisée par notre confrère La Dépêche du Midi. Avant celle, un jour, du Tour de France ? Pourquoi pas ? On parle de 2019…


NOGARO 3Rappelons pour la forme à nos auditeurs/téléspectateurs que le circuit, créé en 1960, fut le premier permanent de France. Que depuis 1987, la piste fait 14m de large et deux ans plus tard, a été allongée à 3.636m. Que sa ligne droite, dite de l’aérodrome, mesure 1 kilomètre, qu’il présente 14 virages, qu’il est utilisé en moyenne 311 jours par an. Et que le record du circuit est détenu par Alessandro Zanardi sur une F3000 Reynard en 1 minute, 20 secondes et 160 millièmes.


01 NOGAROVoilà, vous êtes incollable sur le sujet.

Informations sur le site du circuit


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *