150.000 signatures contre les péages trop chers

L’association « 40 millions d’automobilistes » a lancé le mouvement du côté des usagers. D’autres initiatives ont vu le jour depuis…

AUTOROUTE 3Le 27 novembre dernier, dès l’annonce d’une nouvelle hausse de 0.57% des tarifs de péage pour février 2015, 40 millions d’automobilistes a réagi en lançant l’opération « Stop aux péages trop chers ! » (voir notre article du 28 novembre).

En janvier, l’association a remis au ministère des Transports les 140.000 premières signatures recueillies via le site Internet. Un dossier qui a du poids, d’autant plus que, depuis, plus de 10.000 personnes supplémentaires ont participé à cette pétition. Et l’opération continue tous les jours.


Apportez votre signature !

AUTOROUTE 2« Depuis des années, la hausse des tarifs autoroutiers est largement supérieure à l’inflation. Selon un rapport de la Cour des comptes, les sociétés d’autoroutes ont engrangé un trop perçu de 20% ; pour 100 € de péages réglés par les automobilistes, 20 € sont empochés comme bénéfice net » souligne 40 millions d’automobilistes.

AC 40 MILLIONS*Daniel Quéro, président de l’association ajoute : « L’autoroute est le réseau routier le plus sécuritaire : ses tarifs exorbitants dissuadent les automobilistes de l’emprunter. Redonnons à tous les moyens de circuler sur les routes les plus sûres ! Il est temps que les sociétés d’autoroutes prennent leurs responsabilités et rendent l’argent aux usagers de la route. Vous aussi, dites STOP aux prix exorbitants pratiqués aux péages et exigez la baisse des tarifs ! En signant notre pétition, vous générez un e-ticket de péage qui sera remis à la ministre des Transports afin de lui présenter la note de frais des automobilistes ! »

 


AUTOROUTE PEAGEQue va t-il se passer maintenant ? L’association, qui agit en partenariat avec les Automobile-Clubs, attend la position du premier ministre pour décider de la prochaine étape de cette opération.

Parallèlement, 40 millions d’automobilistes a écrit à tous les parlementaires ainsi qu’aux présidents des partis politiques pour leur demander de se prononcer pour ou contre une baisse des tarifs. Leurs réponses sont publiées sur le site Internet www.stopauxpeagestropchers.com

 


D’autres initiatives…

AUTOROUTEParmi différentes initiatives contre le coût élevé des péages, celle de Corinne Lepage a recueilli 40.000 signatures. L’ancienne ministre demande un remboursement partiel des frais de péage pour les trajets effectués au cours des cinq dernières années sur des autoroutes ciblées qui ne concernent pas la région : A1, A6, A7, A9 et A13.

Selon elle, le coût de construction de ces autoroutes, construites dans les années 1960-70, seraient amorties depuis longtemps et devraient afficher des tarifs inférieurs de 20% à ceux pratiqués actuellement.

 


Les sociétés d’autoroutes pas d’accord…

AC AUTOROUTE 5L’Association des sociétés françaises d’autoroutes (Asfa) a réagi à la position de Corinne Lepage en rappelant que les péages doivent permettre de couvrir des dépenses de toute nature : construction, exploitation, entretien, aménagement de l’infrastructure, en plus de la rémunération et de l’amortissement des capitaux investis par le délégataire.

L’organisation professionnelle a précisé qu’il n’existe « aucune autoroute comptablement amortie. En effet, les péages perçus sur les autoroutes les plus anciennes, à fort trafic, permettent d’asseoir le financement des autoroutes plus récentes à moindre trafic, grâce à une péréquation financière interne à chaque concession ».

De plus pour l’Asfa, « les tarifs de péage sont fixés par l’État qui contrôle, avant de les approuver, le respect strict de la loi ».

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *