Une faille du côté des PV électroniques ?

Des automobilistes verbalisés 2 fois pour la même infraction…

PV ELECTRONIQUELa mise en place des tablettes numériques pour dresser les contraventions soulève déjà quelques contestations.

D’abord, en l’absence du traditionnel « papillon » sur le pare-brise, il s’est déjà produit que deux agents différents mettent un PV pour la même infraction de stationnement, à quelques minutes d’intervalle.

 


PV ELECTRONIQUE 1Des voix commencent à s’élever pour demander le retour d’une trace papier systématique derrière l’essuie-glace, à la fois pour éviter ce genre de dysfonctionnement, et à la fois pour informer l’automobiliste qui n’a pas à faire les frais de cette « dématérialisation ».

 


PV ELECTRONIQUE 3Par ailleurs, l’Automobile-Club des Avocats a dénoncé des verbalisations faites en double par un même agent. Une anomalie de manipulation de la tablette qui se traduit par une amende et un retrait de points multipliés par deux. Même si l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai), qui gère le centre de Rennes, affirme que ces doublons sont impossibles, plusieurs cas semblent confirmer de réelles failles dans le système.

Il faut savoir que le Centre national de traitement (CNT) de Rennes reçoit directement les PV en provenance des radars automatisés et de ces tablettes numériques confiées aux agents, émettant chaque jour des milliers de contraventions.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *