SURPRENANT – Vahana, le taxi volant d’Airbus

Le groupe européen finalise son drone électrique qui pourrait révolutionner les transports. La concurrence est féroce sur ce créneau prometteur…


L’assemblage des prototypes Airbus a débuté dans la Silicon Valley, en Californie, et les premiers essais auront lieu en fin d’année pour un usage commercial possible à horizon 2020.

Dans le même temps, Pop.Up, la navette modulaire capable de se transformer en voiture électrique ou drone à pilotage autonome est dans les cartons.

Nom de code : Vahana. Non, vous n’êtes pas dans un film d’Harry Potter dirigé par Luc Besson, avec Bruce Willis comme acteur principal et Mila Jojovitch à ses côtés ! Et pourtant, si vous vous rendez chez Via, la filiale A3 d’Airbus située dans la Silicon Valley, en Californie (Etats-Unis), vous pourriez bien vous croire dans un film d’anticipation.


Pincez-vous, vous ne rêvez pas. Ici on planche sur un drone taxi électrique, au concret. Un projet que tout le monde s’arrache, de Boeing (qui a pour cela racheté Aurora Flight Sciences) à Uber (en partenariat avec la Nasa) ou Larry Page, le fondateur de Google. A3, histoire de mettre la pression à ses concurrents (?) vient de publier toute une série de photos qui montrent l’assemblage des prototypes, et surtout, cerise sur le pompon, annonce les premiers essais pour la fin de l’année. Bisque-bisque rage, on parle d’un usage commercial possible pour 2020. Demain, quoi !


Dans le même temps, Airbus planche sur Pop.Up, en partenariat avec Italdesign, sur une navette modulaire qui accueillerait deux passagers, et pourrait à loisir se transformer en voiture électrique ou en drone à pilotage autonome, voire capsule à grande vitesse type Hyperloop. Le tout réservé par le biais d’une application mobile.

On n’arrête pas le progrès !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *