PV – Une manne de 1,8 milliard d’euros pour l’Etat

Les recettes des infractions routières battent tous les records, avec une augmentation de plus de 11% des contraventions l’année dernière…


Tous les records sont battus. Selon la Cour des comptes, les amendes au titre de la circulation et du stationnement ont rapporté 1,817 milliard d’euros à l’Etat en 2016. Ce sont les radars automatiques qui font le plus recette (si l’on peut dire !) en faisant rentrer dans les caisses la bagatelle de 920,3 millions d’euros (+14%).


Comme on le sait, le nombre de radars automatiques a été largement augmenté (plus de 5.000 au total), ce qui explique en partie cette progression des PV. Ils ont été complétés par de nouveaux appareils qui flashent à tour de bras aux feux rouges et dans les zones de chantier pour protéger les personnes travaillant en bord de route.

Parmi les infractions les plus fréquentes, on trouve toujours les excès de vitesse, le téléphone au volant ou encore stationnement dangereux qui ne cessent de progresser.


L’argent ainsi récolté par l’Etat sert à financer «des dépenses diverses, ventilées sur cinq programmes distincts, dont la finalité est pour certains éloignée de l’objectif stratégique de diminution de la mortalité sur les routes », a souligné la Cour des comptes. Et, «plus de 50% des recettes des amendes ne sont pas directement affectées à la mission ».


Malheureusement, cette progression sensible des PV ne permet plus de faire baisser le nombre de morts sur la route. La mortalité routière est même repartie à la hausse depuis 3 ans, ce qui confirme la nécessité de développer la sensibilisation et la prévention en parallèle à la répression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *