MOBILITE – Les véhicules électriques dominateurs

En 2040, ils pourraient dominer le marché des transports routiers…


Dans leur rapport sur l’évolution des marchés de l’énergie à l’horizon 2050, le think tank financier Carbon Tracker et l’institut Grantham de l’Imperial College London mettent en évidence l’importance de la croissance de ce marché.

Selon eux, les véhicules électriques pourraient entraîner une réduction de la demande mondiale de pétrole de 2 millions de barils par jour d’ici à 2025. Et le phénomène devrait s’amplifier dans les prochaines années. D’autant plus que tous les constructeurs se sont rués sur ce marché pour tenter de rebattre les cartes à l’avenir.


Ainsi, les véhicules électriques pourraient représenter un tiers du marché des transports en 2035, plus de 50% en 2040 et enfin plus de deux tiers en 2050. D’ici à 2050, les modèles électriques pourraient passer la barre de 1,7 milliard d’unités, ce qui représenterait une part de marché de 69%.

Argument majeur, les véhicules électriques deviendront progressivement moins chers que leurs cousins thermiques. Cela devrait commencer à devenir une réalité en 2020.


Conséquence, la demande en pétrole pourrait rester stable entre 2020 et 2030, puis diminuer de façon significative jusqu’en 2050. Voilà pourquoi, les grands groupes pétroliers s’inscrivent dans le développement des véhicules électriques et pas seulement au niveau des bornes de recharge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *