MANIFESTATION – La limitation de la vitesse à 80 km/h fait des vagues

Samedi 24 février à Pau, des usagers vont exprimer leur colère et proposer d’autres solutions pour la sécurité…


Le moins que l’on puisse dire, c’est que la mesure annoncée par le premier ministre ne fait pas l’unanimité. Au niveau des politiques, au niveau des responsables socio-économiques comme au niveau des usagers les réactions sont nombreuses et contradictoires.

Le samedi 24 février, un grand rassemblement est organisé au départ du Zénith de Pau à partir de 14h30, pour protester contre l’abaissement de la vitesse à 80km sur les routes secondaires.


La Fédération française des Motards en Colère (FFMC) et l’association « 40 millions d’automobilistes », créée par les Automobile-Clubs, ont décidé d’unir leurs forces pour convaincre le gouvernement d’abandonner ce projet. Les usagers de la route sont appelés à manifester partout en France.


« Comme l’ont démontré les sondages, les Français sont très majoritairement opposés à l’abaissement de la limitation de vitesse à 80km/h, parce qu’ils savent qu’elle ne permettra pas d’orienter à la baisse le nombre de tués et de blessés sur nos routes. En revanche, ajoutée à un arsenal répressif très performant, la nouvelle réglementation ne manquera pas d’assurer un surplus de revenus très confortable pour l’État, grâce aux amendes des radars » souligne 40 millions d’automobilistes qui dénonce une décision prise « sans concertation et sans justification ».


Quant à la Fédération française des Motards en Colère, elle s’élève contre une politique toujours orientée vers plus de répression et de sanction. « Nous demandons que la formation, l’éducation, l’incitation par l’information soient privilégiées. Nous demandons une politique de sécurité routière qui se fasse avec les usagers, et non contre eux ».


La FFMC ajoute : « Nous demandons que la voix du peuple et de ses représentants soient prises en compte dans les décisions. Nous demandons que les travaux du CNSR (Comité nationale de sécurité routière) soient pris en compte dans les décisions. Nous demandons que la politique de sécurité routière vise à éviter les accidents, pas seulement à en diminuer les conséquences ».


Elle en profite pour rappeler ses demandes pour limiter le nombre de drames sur les routes, par exemple : doubler toutes les glissières de retenue qui transforment une dizaine de motards par an en steack hâché ; prendre en compte les deux-roues dans la conception des infrastructures routières ; assurer l’entretien du réseau routier…

Informations sur le site de 40 millions d’automobilistes

Et sur celui de la Fédération française des Motards en Colère

 

One thought on “MANIFESTATION – La limitation de la vitesse à 80 km/h fait des vagues

  1. Plus des gendarmes, policiers de la route à moto et une réelle amélioration des routes et suppression des ilots directionnels ….mais comme un chasse-neige ne sert pas plus d’un extincteur…on peut toujours rêver d’aller au ciel……au départ de l’enfer…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *