INNOVATION – Un véhicule autonome pour livrer les courses

La start-up californienne Udelv a mis au point une étonnante fourgonnette…


Avec un Français comme cofondateur, Daniel Laury, Udely pourrait faire une percée spectaculaire avec son véhicule doté de casiers pour les colis, qui peuvent être ouverts avec une simple application sur smartphone.

La démonstration a été faite avec un Polaris GEM (Global Electric Motorcars), adapté pour l’occasion avec 18 compartiments pouvant contenir des paquets à livrer après une commande en ligne.


Le patron français compte sur une évolution rapide de la réglementation concernant les véhicules autonomes, notamment pour ce type d’engin évoluant sur un périmètre limité autour des supermarchés, et ne dépassant pas une vitesse de 40 km/h. De plus, l’absence de passagers permet aussi de simplifier les aménagements et les options en cas de risque d’accident.

Udely veut ainsi réduire considérablement les coûts de livraison qui sont aujourd’hui un frein au développement de l’e-commerce.


L’entreprise espère mettre une dizaine de véhicules en circulation dès cette année, avec un objectif de 1500 fourgonnettes autonomes en 2021. Elle aura cependant à faire face à une sérieuse concurrence, notamment de la part des grands constructeurs puisque Ford expérimente déjà la livraison autonome de pizzas, tout comme Toyota qui a présenté à Las Vegas un prototype réalisé avec Amazon et Pizza Hut. Quant au groupe Renault-Nissan, il devrait dévoiler un fourgon autonome dédié aux livraisons en septembre.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *