CYCLOTOURISME – Un gros peloton au Tourmalet

Samedi, ce sera la Montée du Géant qui fait peur à tout le monde, même aux pros, avant de partir à l’assaut de Peyragudes, dimanche…


Le Tourmalet, toute la France le connaît, sans doute grâce aux retransmissions télévisées du Tour, dont il constitue l’un des « sommets », ou mieux, le seul. Là, les cyclistes qui ont décidé de l’entreprendre savent qu’ils ne peuvent pas tricher, qu’il s’agit de l’un des cols les plus difficiles qui soient. D’ailleurs, son nom signifie « mauvais détour ». C’est tout dire !

Situé au pied du Pic du Midi de Bigorre, il offre une montée longue de 17 kilomètres, avec une pente de 8% en moyenne, et une fois arrivé au sommet, une vue impeccable sur le « Géant du Tourmalet », la statue d’Octave Lapize, érigée par Jean-Bernard Métais, symbolisant son ascension il y a cent ans, et sur une trentaine de lamas en semi-liberté, au-dessus de La Mongie. Pas banal, tout ça !


Mais ce n’est pas pour admirer ces animaux andins que des centaines de pratiquants vont pédaler, ce week-end, à partir de la mairie de Bagnères-de-Bigorre, pour la neuvième édition de cette rando hors du commun, qui ne se court pas, mais se vit de façon apaisée et festive. Et si on l’oublie, la banda des Muchachos, ainsi que les animations musicales tout le long du parcours seront là pour le rappeler. On est dans la convivialité et la bonne humeur, pas dans la performance ! La preuve : les vélos électriques sont acceptés.


Rendez-vous donc ce samedi dès 8h, avec la distribution des bracelets, qui permettront d’accéder au nécessaire ravitaillement au sommet. A 9h30, c’est le départ, avec des accueils prévus en haut deux heures plus tard, où l’on pourra déguster une création du Syndicat des boulangers des Hautes-Pyrénées, un gâteau dénommé « le géant du Tourmalet ».


Mais ce n’est pas fini, puisque dimanche, aura lieu la montée sur Peyragudes et l’Altiport 007. Rendez-vous pour tout le monde au parking Balnéa de Loudenvielle, ou au parking Casino de Luchon. Le départ aura lieu à 10h07 précises (en rappel à 007) et un pique-nique géant est prévu sur l’Altiport.

Et puis on ne manquera pas d’applaudir le doyen du peloton, Bruno Righini, un Marmandais, qui vient de fêter ses 82 printemps. Comme quoi le vélo, ça conserve et c’est bien meilleur qu’un régime sans selle !


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *