ASSURANCES – Une formule collaborative dédiée à l’électrique

Le groupe MAIF, via sa filiale Altima, lance une nouvelle offre qui peut entraîner jusqu’à 30% de reversement de la prime…


La MAIF est le 1er assureur français à développer une assurance automobile collaborative, via sa filiale Altima. Le groupe veut placer l’expérience de l’utilisateur, le digital, l’économie collaborative et l’innovation au coeur de sa stratégie.

La mutuelle poursuit sa transformation avec de nouveaux outils pour être plus agile et innovante. Avec la reprise d’Altima, en 2015, elle a voulu se doter d’un véritable laboratoire stratégique sur les nouveaux usages (mobilité, assurances à la demande…).


Altima a déjà permis la commercialisation de deux offres en marque blanche : l’une, pour les particuliers conducteurs de deux-roues avec une technologie Pay When You Drive ; l’autre, pour les associations et les collectivités afin d’assurer les grandes flottes de véhicules.

L’année 2017 sera marquée par la première formule B to C collaborative sous la marque « Altima par Maif ». Le groupe mutualiste veut proposer des offres sur mesure avec une couverture assurantielle adaptée, couplée à des services spécifiques pour des communautés partageant les mêmes usages, équipements, passions… et qui souhaitent assurer leurs véhicules ensemble.


La première communauté visée est celle des conducteurs de véhicules électriques. Elle bénéficiera d’un contrat spécifique, tous risques et sans franchise, incluant une garantie corporelle.

Par ailleurs, afin que l’utilisateur soit accompagné dans toutes les étapes de sa conduite, des garanties d’assistance adaptées sont également proposées, ainsi que des services dédiés, à savoir : un « bonus à la souscription » en lien avec la recharge électrique ; un accès à une prestation négociée pour un diagnostic de la remise en état du véhicule à la fin  de Location Longue Durée ; un service de location ponctuelle de véhicule thermique ; l’accès à un mandataire auto ; l’accès à des tutos sur les bonnes pratiques de la conduite électrique.


L’objectif est aussi de favoriser les bons comportements. En effet, si la communauté agit de manière responsable et génère de bons résultats en termes de sinistralité, elle pourrait bénéficier d’une redistribution pouvant aller jusqu’à 30% de la prime. C’est une nouvelle forme de mutualisation qui crée un cercle vertueux pour une conduite responsable, tout en favorisant l’esprit de communauté.


Avec cette nouvelle offre, la MAIF se positionne comme le premier assureur français à proposer une offre disruptive et collaborative sur l’assurance automobile. A terme le but est de proposer une relation digitale, simple et transparente, tout en encourageant les interactions entre les membres de la communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *